NOUVELLES

Dorel amorce une restructuration de sa division des produits récréatifs

23/01/2014 10:02 EST | Actualisé 25/03/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - La société Industries Dorel (TSX:DII.B) ferme les dernières installations d'assemblage de l'industrie de la bicyclette aux États-Unis afin de confier leurs activités à des fournisseurs en Asie.

L'entreprise de Montréal a indiqué que la mesure, qui touchera une centaine d'employés, faisait partie d'un plan de restructuration de sa division des produits récréatifs devant être complété cette année et ayant pour objectif d'accroître sa capacité concurrentielle.

«Nous étions la dernière usine de vélos en Amérique de Nord et on ne peut tout simplement pas faire concurrence à l'Extrême-Orient», a déclaré jeudi en entrevue le chef de la direction des finances de Dorel, Jeffrey Schwartz.

L'usine de Dorel à Bedford, quelque 170 kilomètres à l'est de Pittsburgh, en Pennsylvanie, avait encaissé un dur coup il y a environ quatre ans, alors que la majeure partie de ses activités d'assemblage avait été transférée à Taïwan et en Chine continentale, affectant des centaines de travailleurs.

Depuis, les ouvriers de l'usine Cannondale s'occupaient de l'assemblage partiel de seulement quelques modèles de bicyclettes. Les sections étaient expédiées en Asie où elles étaient partiellement assemblées avant d'être renvoyées à Bedford pour l'assemblage final. Ces étapes se traduisaient par des coûts de transport additionnels et retardaient la livraison des vélos.

M. Schwartz a affirmé que l'élimination de ces étapes supplémentaires permettrait à Dorel d'économiser plus de 6 millions $ US par année d'ici 2015. Entre-temps, l'entreprise inscrira à ses résultats des frais de restructuration d'environ 14 à 16 millions $ US avant impôts, dont 70 pour cent sans effet sur la trésorerie.

«Cela aurait peut-être dû être fait il y a trois ans, mais le problème n'avait pas été clairement identifié avant maintenant», a-t-il dit.

«Presque tous nos concurrents font ces choses près des usines en Extrême-Orient. L'idée est de faire ça, de faire ce que tout le monde fait afin que nous soyons concurrentiels», a ajouté M. Schwartz.

Dorel avait fait l'acquisition de l'usine Dorel en 2008, en échange d'une somme de quelque 200 millions $ US.

Le plan de restructuration de la division des produits récréatifs de Dorel prévoit également le transfert des installations de recherche et de développement de Bethel, dans le Connecticut, au nouveau siège social de la division à Wilton, dans le même État. L'ancien laboratoire dédié au commerce de détail de Bethel sera utilisé à d'autres fins.

Dorel est l'un des plus importants fabricants de vélos et de produits pour enfants tels que des sièges d'auto et des produits d'ameublement. Ses marques de vélo incluent Cannondale, Schwinn, GT, Mongoose, Caloi, IronHorse et Sugoi. Son chiffre d'affaires annuel est de 2,6 milliards $ US. L'entreprise emploie 6300 personnes dans 24 pays.

Les actions des Industries Dorel ont terminé la séance de jeudi à 41,15 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de six cents par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc