NOUVELLES

Canada: une résidence pour seniors en flammes, 3 morts et 30 disparus

23/01/2014 10:31 EST | Actualisé 25/03/2014 05:12 EDT

Un violent incendie s'est déclaré au milieu de la nuit jeudi dans une résidence pour personnes âgées de l'Isle-Verte au Québec (est du Canada), faisant trois morts selon un premier bilan qui pourrait s'alourdir considérablement, 30 personnes étant toujours portées disparues.

Le feu s'est déclaré un peu après minuit dans la résidence du Havre à l'Isle-Verte, près de Rivière-du-Loup, et a rapidement embrasé tout le bâtiment, attisé par les forts vents qui soufflaient sur la région, ont indiqué les services de secours.

La résidence du Havre abritait une cinquantaine de pensionnaires, sans compter les personnels soignants.

Dès les premières heures de la matinée, la Sûreté du Québec a fait état d'un bilan de trois morts, bilan qui risque d'être revu à la hausse en raison des "30 personnes qui manquent à l'appel", selon la police.

Ann Mathieu, de la Sûreté du Québec a indiqué lors d'un point de presse jeudi matin, que "30 personnes manquantes ne veut pas dire forcément des personnes qui ont perdu la vie". Certains pensionnaires pouvaient en effet être absents de la résidence, en famille, ou encore certaines personnes ont pu être hébergées par des proches au cours de la nuit, a expliqué Ann Mathieu.

"C'est une tragédie pour la communauté et on peut penser que le bilan risque d'augmenter", a cependant déclaré Gaétan Lelièvre, ministre québécois délégué aux Régions, sur la chaîne de télévision Radio-Canada.

Parmi les pensionnaires, "beaucoup de personnes étaient semi-autonomes (...), presque toutes en chaise roulante ou avec déambulateur", a indiqué Ginette Caron, maire adjointe de l'Isle-Verte au point de presse télévisé en redoutant plus de victimes.

Les images diffusées par la Sûreté du Québec et les médias locaux montrent un bâtiment ravagé dans une bonne moitié, avec une cheminée pointant au beau milieu des décombres. Une pharmacie et un Centre local de services communautaires (services de soins) attenants à la résidence pour seniors ont également été détruits par les flammes.

"On entendait crier à l'intérieur. Le feu était intense, comme un feu de paille", a témoigné Pascal Fillion, un voisin de la résidence. Vers 01H00 (06H00 GMT) le bâtiment était "complètement en feu, et les flammes se sont propagées partout avec le vent", a expliqué ce témoin sur la chaîne Radio Canada.

"Le pire des scénarios"

Un autre témoin a indiqué que sa grand-mère avait "appelé son fils pour venir la sauver, et il n'a pas réussi. Il a essayé de la sauver avec une échelle et elle est décédée sur la galerie", a-t-il déclaré, submergé par l'émotion.

Des vents de 60 à 70 km/h soufflaient sur les bords du fleuve Saint-Laurent et sur toute la région frappée mercredi par le blizzard. Les services d'urgence ont rapporté des températures de -20 degrés jeudi matin, compliquant le travail des secours.

"Nos pensées et nos prières vont aux blessés, aux familles et aux amis des disparus dans cet incendie horrible ce matin à l'Isle-Verte", a écrit sur son compte Twitter le Premier ministre canadien Stephen Harper, en visite officielle au Moyen-Orient.

Depuis le forum de Davos (Suisse), la Première ministre du Québec, Pauline Marois, s'est dit "profondément attristée par cet événement" en assurant que son gouvernement mettait tout en oeuvre pour aider les familles et la commune de L'Isle-Verte, une localité d'environ 1.400 habitants sur les bords sud du fleuve Saint-Laurent, à 230 kilomètres au nord-est de Québec.

"C'est un drame humain", a déclaré Michel Lagacé, préfet de la municipalité régionale de Rivière-du-Loup, en parlant du "pire des scénarios" avec un incendie en pleine nuit dans une résidence pour personnes âgées et avec un personnel soignant "à effectifs réduits".

Les services d'urgence ont transporté neuf blessés vers les centres hospitaliers de Rivière-du-Loup, et une victime plus gravement brûlée a été transférée à l'hôpital de Québec.

La Croix-Rouge locale "a recueilli 16 personnes" dans une école toute proche, a indiqué sa représentante à l'Isle-Verte Myriam Marotte, à Radio-Canada.

Un soutien psychologique a été mis en place pour les familles.

mbr/jl/bdx

PLUS:hp