NOUVELLES

Annulation d'une pièce de théâtre jugée blasphématoire par des chrétiens en Irlande du Nord

23/01/2014 03:35 EST | Actualisé 25/03/2014 05:12 EDT
AP
In this Thursday, Feb. 21, 2013 photo, broken glass over a religious mosaic, is seen on the top of a church that was damaged by mortars, at the Christian village of Judeida, in Idlib province, Syria. Yacobiyeh and its neighbors, Judeida and Quniya, are some of the first Christian villages to be taken by the rebel Syrian Army. The rebels stormed these hilltop villages in late January, after the army used it as a base to shell nearby rebel-controlled areas. The villages are largely empty due to the fighting, with a few mostly elderly Christians -- including Roman Catholics and Armenian Orthodox _ living among Sunni Muslim refugees who have moved up here from the plains. They still face sporadic artillery bombardment from below. (AP Photo/Hussein Malla)

Un conseil municipal de la province britannique conservatrice d'Irlande du Nord a annoncé jeudi l'annulation des représentations d'une pièce de théâtre, après des plaintes de chrétiens la jugeant blasphématoire.

"En tant que gardiens de ce qui est juste dans la société, nous devons prendre position et c'est ce qui s'est passé dans ce cas", a déclaré le maire de Newtonabbey (banlieue nord de Belfast), Fraser Agnew.

Le conseil municipal de Newtonabbey - qui est dirigé par le Parti unioniste démocrate (DUP) fondé par le révérend Ian Paisley, figure historique du protestantisme radical en Irlande du Nord - a pris cette décision après avoir reçu de vivres protestations de chrétiens conservateurs.

La pièce de théâtre "The Bible: The Complete Word of God - Abridged" (La Bible: Le lexique de Dieu - l'intégral en abrégé) devait être jouée la semaine prochaine au théâtre The Mill à Newtonabbey par la troupe américaine de comiques Reduced Shakespeare Company (RSC).

"Est-ce qu'Adam et Eve avaient des nombrils ? Est-ce que Moïse ressemblait vraiment à Charlton Heston (acteur américain) ?", demande la compagnie sur son site internet en présentant la pièce de théâtre.

"Que vous soyez catholiques, protestants, musulmans ou juifs, athées, vous serez séduits par cette comédie sur la religion vintage", assure-t-elle.

Une porte-parole de l'organe de financement de la culture en Irlande du Nord a regretté la décision d'annuler en déclarant: "Le Conseil des arts croit fermement en la liberté d'expression des artistes et défendra toujours le droit du public à assister à une pièce et à se faire sa propre opinion".

Quelque 150 des 800 places des deux représentations, prévues les 29 et 30 janvier, avaient été vendues.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?

INOLTRE SU HUFFPOST

De quelles religions sont les Québécois?