NOUVELLES

Un sommet se penchera sur les prix du homard et les moyens pour les relever

22/01/2014 02:17 EST | Actualisé 24/03/2014 05:12 EDT

FREDERICTON - Les moyens dont doivent se doter les provinces maritimes pour renforcer l'industrie du homard seront étudiés lors d'un sommet qui se tiendra en mars à Halifax.

Les 26 et 27 mars, ce sommet mettra l'accent sur les recommandations formulées dans le rapport du Groupe d'experts sur l'industrie du homard des Maritimes, déposé en novembre 2013. Les provinces du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de l'Île-du-Prince-Édouard avaient chacune mandaté un expert pour étudier la situation de la pêche au homard.

Le rapport couvrait la cueillette, la transformation et la mise en marché des prises.

Le rapport a pointé le fonctionnement de l'industrie, les variations du taux de change et les niveaux élevés de débarquements au Canada et aux États-Unis pour expliquer l'effondrement des prix du homard au fil des ans.

Parmi les recommendations formulées, il était proposé d'envisager des quotas quotidiens et de désigner, chaque semaine, une journée «sans pêche» pour permettre d'écouler les produits accumulés et la transformation.

Des représentants de Terre-Neuve-et-Labrador et du Québec participeront aussi au sommet.

PLUS:pc