NOUVELLES

Ukraine: l'UE appelle à "un arrêt immédiat" des violences

22/01/2014 04:53 EST | Actualisé 23/03/2014 05:12 EDT

L'Union européenne a appelé mercredi à "un arrêt immédiat" des violences en Ukraine, après les affrontements entre la police et les manifestants qui ont fait deux morts à Kiev selon le parquet ukrainien.

"Je condamne fermement l'escalade violente des événements à Kiev", a déclaré dans un communiqué publié à Bruxelles la diplomate en chef de l'UE, Catherine Ashton, en demandant "un arrêt immédiat des actes de violence".

"Les informations sur la mort de plusieurs manifestants est une source d'extrême inquiétude", a souligné Mme Ashton.

Le Parquet général ukrainien a annoncé que deux hommes avaient été tués par balles dans le centre de Kiev, où de violents heurts opposaient les forces anti-émeutes et des manifestants.

Il s'agit apparemment des premières victimes directes de la confrontation entre manifestants et forces de l'ordre engagée depuis deux mois en Ukraine.

Appelant toutes les parties à "la retenue", Mme Ashton affirme que "l'usage de la force et le recours à la violence ne sont pas une réponse à la crise politique".

"Les droits des citoyens ukrainiens au rassemblement et à la liberté d'expression et de la presse doivent être pleinement respectés", ajoute-t-elle, en se disant très préoccupée par les "attaques contre des journalistes".

Mme Ashton "exhorte le gouvernement et l'opposition à engager un véritable dialogue au plus haut niveau".

Réunis lundi à Bruxelles, les ministres des Affaires étrangères des 28 pays de l'UE avaient exprimé leur "forte préoccupation" face à l'aggravation de la crise. Certains d'entre eux avaient mis en garde contre l'éventualité de "sanctions" à l'encontre du régime du président Viktor Ianoukovitch, qui a refusé à la fin de l'an dernier de signer un accord d'association avec l'UE, préférant un rapprochement avec Moscou.

jri/siu/abk

PLUS:hp