NOUVELLES

UEFA - Euro-2016 au menu, élection à la Fifa en décor

22/01/2014 10:49 EST | Actualisé 24/03/2014 05:12 EDT

L'Euro-2016 est au menu du comité exécutif de l'UEFA qui débute jeudi et se termine vendredi à Nyon (Suisse), avec une conférence de presse où Michel Platini, président de l'instance européenne, sera forcément interrogé sur les élections à la Fifa en 2015.

. Platini réagira-t-il à l'annonce de Champagne?

Jérôme Champagne, ancien vice-secrétaire général de la Fifa, a annoncé lundi sa candidature à la présidence de la Fédération internationale de football en 2015. Premier postulant déclaré, il a ainsi lancé la campagne. En avouant tout de même qu'il ne maintiendra pas forcément sa candidature si Joseph Blatter, président en exercice dont il fut le bras droit, se représente. Quel rôle jouera-t-il ? Celui d'obstacle sur la route d'autres candidats potentiels, comme Jérôme Valcke, actuel secrétaire général de la Fifa, ou Platini, président de l'UEFA et pièce maîtresse sur l'échiquier ? Platini réagira-t-il à cette candidature vendredi ? S'en tiendra-t-il strictement à son agenda: dévoiler ses intentions pendant ou après le Mondial-2014 ?

. Euro-2016: France placée dans un groupe

Cet Euro, organisé du 10 juin au 10 juillet 2016, sera le premier de l'histoire à 24 équipes, contre 16 auparavant. Les qualifications, de septembre 2014 à octobre 2015, seront donc inédites, et à plus d'un titre.

Leur tirage, qui aura lieu à Nice le 23 février, déterminera ainsi une répartition de 9 groupes de 6 équipes (l'UEFA est désormais composée de 54 fédérations depuis l'intégration de Gibraltar). La France étant pays hôte et qualifié à ce titre, il n'y aura que 53 équipes tirées au sort. Mais la France sera automatiquement placée dans le seul groupe de cinq restant. Les matches des Bleus (et de leurs adversaires) ne compteront évidemment pas et seront considérés comme des matches amicaux.

. Têtes de série annoncées vendredi

Les têtes de série du tirage pour les qualifications, qui seront officialisées vendredi, devraient être l'Espagne, l'Allemagne, les Pays-bas, l'Italie, l'Angleterre, le Portugal, la Grèce, la Russie et la Bosnie. Elles sont déterminées sur un indice mixant 20% des résultats liés au Mondial-2010 (qualifications et tournoi final), 40% de ceux liés à l'Euro-2012 (qualifications et tournoi final) et 40% de ceux liés aux éliminatoires du Mondial-2014.

Le comité exécutif déterminera aussi les équipes qui ne pourront s'affronter en qualifications pour des raisons géopolitiques, comme Arménie et Azerbaïdjan ou encore Espagne et Gibraltar.

Les grandes lignes du calendrier des qualifications sont déjà connues depuis le précédent comité exécutif de Bilbao en décembre. Afin de permettre "aux spectateurs de voir plus de matches en direct", une "semaine du football" pourra ainsi s'étaler du jeudi au mardi compris. Lors des semaines "à deux rencontres, les équipes joueront les jeudis/dimanches, vendredis/lundis ou samedis/mardis".

. Calendrier du tournoi final annoncé

Le calendrier du tournoi final de l'été 2016 sera également annoncé vendredi. Les villes qui recevront les matches des Bleus devraient être ainsi dévoilées.

Les deux premières équipes de chaque groupe de qualification et le meilleur troisième sur tous les groupes se qualifieront directement pour l'Euro-2016. Les huit autres troisièmes s'affronteront en barrages (aller du 12 au 14 novembre 2015; retour des 15 au 17 novembre 2015) pour les quatre dernières places. Il y aura ainsi 23 qualifiés, auxquels il faudra ajouter la France. Le tirage au sort du tournoi final aura lieu à Paris le 12 décembre 2015 et déterminera six groupes de quatre.

pgr/dhe

PLUS:hp