NOUVELLES

Poussière rouge : le Port de Québec assure avoir respecté les normes

22/01/2014 07:49 EST | Actualisé 24/03/2014 05:12 EDT
Alamy

Le Port de Québec a terminé l'analyse des données récoltées par ses capteurs de particules de poussière pour les trois dernières semaines. La direction du port conclut qu'en « aucun temps les normes québécoises n'ont été dépassées. »

L'Administration portuaire reconnaît toutefois que la force des vents, les 28 et 29 décembre, a permis à certains moments à la poussière de minerai de fer de se déplacer à l'extérieur du port.

C'est ce qui pourrait expliquer les nouveaux épisodes de poussière rouge retrouvée dans le quartier Limoilou au début du mois.

Une "quantité minime" du minerai de fer qui se trouvait sur le terminal du secteur de Beauport aurait pu se transporter en direction du quartier Limoilou, admet le Port dans un communiqué. 

Des vérifications ont aussi été réalisées au sujet de la présence de poussière constatée sur les glaces du fleuve près des berges à proximité du quai 53. Cet incident aurait été provoqué le 5 janvier lors d'une opération de déchargement d'un navire de minerai de fer.

Le Port précise toutefois qu'aucun quartier résidentiel n'a été affecté par cet épisode de poussière puisque les vents soufflaient en direction du fleuve. Environnement Canada a été avisé et a procédé à une inspection sur place le 9 janvier.

Arrimage Québec a reçu un avis d'infraction du ministère de l'Environnement à cette même date pour avoir répandu de la poussière rouge dans le fleuve.

L'Administration portuaire n'a pas voulu commenter davantage les résultats de son analyse dévoilée en après-midi mardi. 

INOLTRE SU HUFFPOST

Des images d'archives du Carnaval de Québec