NOUVELLES

Ni piercings dans le nez, ni tatouages pornos pour les soldats allemands

22/01/2014 01:15 EST | Actualisé 24/03/2014 05:12 EDT

Les soldats hommes et femmes allemands doivent s'abstenir de porter des piercings dans le nez, des coupes de cheveux à la iroquoise et des tatouages aux motifs pornographiques, selon une nouvelle réglementation de l'armée allemande dont l'AFP a eu copie mercredi.

Ces nouvelles règles, qui doivent entrer en vigueur le 1er février, visent à adapter le monde de l'armée aux nouvelles tendances, notamment aux phénomènes du tatouage et du piercing, très prisés des jeunes en Allemagne.

L'armée consacre ainsi une partie de son code consacré à l'apparence des soldats aux "modifications corporelles" comme les piercings dans la bouche, les écarteurs de lobe de l'oreille ou encore les brandings (marquages au fer).

Les tatouages doivent ainsi "être couverts de manière appropriée et décente" et ne pas contenir de "motifs pornographiques ou discriminatoires", selon cette nouvelle réglementation.

Quant aux piercings "tube", c'est-à-dire qui écartent le lobe de l'oreille, ils ne doivent pas être plus grands qu'une pièce d'un centime d'euro et doivent être dissimulés par une petite pièce de la couleur de la peau.

Quant aux femmes servant dans l'armée, elles ne doivent pas, par exemple, porter de vernis à ongle de couleur, mais le vernis transparent est autorisé. Elles peuvent avoir des cheveux longs mais ils ne doivent pas couvrir les yeux et être portés en queue de cheval.

fz-yap/via

PLUS:hp