NOUVELLES

Libye: un responsable sud-coréen libéré trois jours après son enlèvement à Tripoli

22/01/2014 05:55 EST | Actualisé 24/03/2014 05:12 EDT

Un représentant du gouvernement sud-coréen pour le commerce en Libye a été libéré mercredi par les forces de sécurité du pays, trois jours après son enlèvement à Tripoli, a annoncé mercredi soir le ministère libyen des Affaires étrangères.

Selon le vice-ministre libyen des Affaires étrangères, Abdelrazak Al-Gridi, les services de sécurité libyens ont réussi à libérer Han Seok-Woo, chef de l'Agence de promotion pour l'investissement et le commerce coréen (KOTRA) en Libye.

M. Seok-Woo "est en bonne santé", a assuré M. Al-Gridi cité par l'agence libyenne Lana, ajoutant que le responsable sud-coréen a été remis à l'ambassade de son pays.

Le responsable libyen n'a pas donné de détails sur l'opération de libération ou la motivation des ravisseurs.

Le ministère sud-coréen des Affaires étrangères a confirmé la libération, précisant que quatre persones avaient été arrêtées par les autorités libyennes. "Il est possible qu'ils appartiennent à un petit groupe armé rebelle", a ajouté le ministère.

Han qui travaillait à Tripoli pour la KOTRA depuis 2012, avait été kidnappé dimanche soir par quatre personnes non identifiées, à Tripoli, alors qu'il rentrait chez lui.

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en octobre 2011, les autorités de transition se montrent incapables de rétablir l'ordre et la sécurité dans un pays en proie à l'anarchie et aux violences meurtrières.

La situation est particulièrement critique dans l'est du pays, en particulier à Derna et Benghazi, devenues des fiefs pour les islamistes radicaux, accusés régulièrement d'être derrière des dizaines assassinats et des attentats contre des intérêts occidentaux et les forces armées libyennes.

Deux Italiens travaillant pour une entreprise de travaux publics ont été kidnappés la semaine dernière par un groupe armé dans cette région.

ila-jhw/fmp/jr

PLUS:hp