NOUVELLES

Koweït: les 3 raffineries cessent de fonctionner à cause d'une panne

22/01/2014 07:58 EST | Actualisé 24/03/2014 05:12 EDT

Les trois raffineries du Koweït, d'une capacité totale de 930.000 barils de pétrole par jour, ont cessé de fonctionner mercredi à la suite d'une panne de courant, a annoncé un porte-parole de la compagnie pétrolière nationale.

"Les trois raffineries ont interrompu leurs opérations, à l'exception des usines de gaz, à la suite d'une panne de courant", a déclaré Khaled al-Asousi, porte-parole de la Kuwait National Petroleum Co. (KNPC) à laquelle appartiennent les raffineries.

Les trois raffineries sont situées dans le sud de l'émirat, près de la cité pétrolière d'Al-Ahmadi.

Le porte-parole a cependant assuré que ni les exportations ni la production de pétrole du pays, important membre de l'OPEP, n'avaient été affectées.

Plus des deux-tiers de la production des trois raffineries d'Al Ahmadi, Chouaiba et Mina Abdallah sont destinés à l'exportation.

"Nous avons commencé à évaluer les dégâts et si tout va bien, la production dans les trois raffineries devrait reprendre dans 24 à 48 heures", a dit le porte-parole.

Le Koweït a l'intention de construire une nouvelle raffinerie d'une capacité de 615.000 barils par jour et de moderniser deux des raffineries existantes, un projet ambitieux d'un coût de près de 30 milliards de dollars.

Les deux projets doivent faire passer la capacité de raffinage du Koweït à 1,4 million bj en 2018 contre 930.000 bj actuellement.

Le Koweït pompe actuellement 2,9 millions de barils par jour (mbj) alors que sa capacité de production est de 3,2 mbj.

oh/at/feb

PLUS:hp