NOUVELLES

Kerry à Montreux: "Assad ne fera pas partie du gouvernement transitoire en Syrie"

22/01/2014 04:15 EST | Actualisé 23/03/2014 05:12 EDT

Le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, a martelé mercredi que le président syrien Bachar al-Assad ne pourrait pas faire partir du gouvernement de transition en Syrie.

"Bachar al-Assad ne prendra part au gouvernement de transition. Il est impossible, inimaginable que cet homme qui a mené une telle violence contre son propre peuple puisse conserver la légitimité pour gouverner", a déclaré M. Kerry à Montreux où s'est ouvert mercredi la conférence de paix de Genève II, où des délégations syriennes se font face pour la première fois.

"Un seul homme et tous ceux qui le soutiennent ne peuvent plus tenir une nation et une région en otage", a déclaré M. Kerry, qui a oeuvré depuis l'année dernière avec son homologue russe Sergueï Lavrov pour la tenue de cette conférence.

"Le droit de gouverner un pays ne peut pas être fondé sur la torture, les barils d'explosifs ni sur les missiles Scud", a encore indiqué le chef de la diplomatie américaine.

Ce droit tire son origine "du consentement du peuple et il est difficile d'imaginer comment ce consentement puisse se poursuivre en ce moment important", a-t-il dit.

Cependant M. Kerry a souligné que dans une nouvelle Syrie, il ne pourra pas y avoir de place pour "les milliers d'extrémistes violents qui répandent leur idéologie haineuse et aggravent les souffrances du peuple". Il a encore souligné qu'il existait déjà un chemin tracé par le communiqué adopté en juin 2012, lors de la première conférence sur la Syrie, qui appelle à la mise en place d'un gouvernement de transition.

Ce communiqué est "une feuille de route pacifique vers la transition, et l'unique obstacle sur cette route" est un "homme et sa famille qui s'obstinent à s'accrocher au pouvoir".

En réponse à cette intervention, M. Walid Mouallem, ministre syrien des affaires étrangères a sermonné le responsable américain martelant que personne, à part le peuple syrien, ne peut décider qui est président.

jkb/mnb/kat/ros

PLUS:hp