NOUVELLES

Israël affirme avoir déjoué un complot d'Al-Qaïda sur son territoire

22/01/2014 03:03 EST | Actualisé 24/03/2014 05:12 EDT

JÉRUSALEM - Israël a annoncé mercredi avoir déjoué un complot «avancé» d'Al-Qaïda qui visait à perpétrer un attentat-suicide à l'ambassade des États-Unis à Tel Aviv et à attaquer d'autres cibles sur le territoire israélien.

Selon les experts, c'est la première fois que le réseau terroriste international est directement impliqué dans l'élaboration d'un complot en vue de mener des attaques en Israël.

L'agence israélienne de contre-espionnage a annoncé avoir arrêté trois Palestiniens qui auraient participé au complot, qui impliquait des attentats à la bombe, des fusillades, des enlèvements et d'autres actes de violence.

Les trois hommes aurait été recrutés par un agent de la bande de Gaza qui travaillerait pour le chef d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri.

Selon les renseignements israéliens, les trois présumés terroristes avaient l'intention d'attaquer un centre de conférences à Jérusalem avec des armes à feu, puis de tuer les secouristes avec un camion piégé. Al-Qaïda aurait aussi voulu envoyer des extrémistes étrangers pour attaquer l'ambassade des États-Unis à Tel Aviv le même jour, en utilisant des explosifs fournis par les trois Palestiniens.

Ces agents étrangers auraient eu pour projet d'entrer en Israël avec de faux passeports russes en vue d'attaquer l'ambassade américaine. Les services de renseignement n'ont pas dit dans quel pays vivent ces personnes.

Les trois Palestiniens avaient prévu plusieurs autres attaques, selon les autorités israéliennes. Ils ont été arrêtés il y a quelques semaines.

PLUS:pc