NOUVELLES

Héritiers du fleuve

22/01/2014 02:12 EST | Actualisé 23/03/2014 05:12 EDT

À la rencontre du canot à glace et de la littérature, il y a les Héritiers du fleuve, une nouvelle équipe commanditée par une écrivaine originaire de Québec. Louise Tremblay D'Essiambre parraine, avec sa maison d'édition, la nouvelle équipe 851, qui fera son entrée sur le circuit québécois de canot à glace cet hiver.

« C'est particulier, je ne pense pas que ce soit déjà fait que la culture ait subventionné comme ça au niveau sportif. Par contre, je trouvais qu'il y avait un enlignement des astres extraordinaire, la série que je suis en train d'écrire Les Héritiers du fleuve parle justement de cette époque où le fleuve était le boulevard du Québec », raconte-t-elle.

L'écrivaine, qui s'est engagée à financer l'équipe pendant deux ans, note par ailleurs qu'il s'agit d'une commandite abordable de quelques milliers de dollars. « Ce ne sont pas des joueurs de hockey! On n'y va pas à coup de millions », lance-t-elle.

Ce sont néanmoins quelques milliers qui font le bonheur de nos compétiteurs. « C'est vraiment très rare qu'une auteure commandite un sport amateur, c'est un précédent que je trouve le fun et j'espère qu'on va pouvoir perpétuer au fil des années », avance le canotier Bruno Blais.

Valérie Cloutier a rencontré l'équipe de canotiers et leur "mécène".

PLUS:rc