NOUVELLES

Coup d'épée dans l'eau

22/01/2014 07:49 EST | Actualisé 24/03/2014 05:12 EDT

Michel Therrien présentait de nouveaux duos de défenseurs, mais Evgeni Malkin et Sidney Crosby ont bousillé l'expérience de l'entraîneur-chef.

Un texte de Guillaume Lefrançois Twitter Courriel

Les deux vedettes ont travaillé à leur guise et les Penguins (35-13-2) l'ont facilement emporté 5-1 sur le Canadien (27-18-5), mercredi, à Pittsburgh.

Le Canadien subit ainsi une deuxième défaite de suite pour seulement la première fois en 2014. L'équipe avait alterné entre victoire et défaite à ses neuf derniers matchs.

Les Penguins renouent quant à eux avec la victoire à domicile, après avoir vu leur séquence de 13 triomphes de suite prendre fin, lundi, contre les Panthers de la Floride.

La catastrophe en défense

Plusieurs observateurs ont vu d'un bon œil les nouveaux duos de défenseurs formés par Therrien pour ce match. Le tandem Andrei Markov-P.K. Subban, au cœur des succès du Tricolore en début de saison, semblait représenter la solution. Mais quand vous affrontez la meilleure équipe de l'Association de l'Est...

Ironiquement, c'est finalement ce duo qui a connu la soirée la plus difficile. Et ça a commencé dès la neuvième minute du match, quand Malkin a débordé Markov avant de refiler la rondelle à Jussi Jokinen pour le but.

Markov s'est de nouveau fait battre de vitesse par Malkin en fin de deuxième période. Cette fois, le 71 a lui-même marqué, pour faire 5-1. Heureusement pour l'équipe olympique russe, Markov et Malkin seront coéquipiers à Sotchi...

Subban, lui, a assisté depuis le banc des pénalités au superbe but de Crosby, qui donnait une avance de 4-1 aux Penguins. Sur le jeu, Crosby a simplement placé son bâton à l'embouchure du filet pour rediriger un super tir-passe de Kristopher Letang décoché de la ligne bleue.

Les deux dégagements refusés de suite de Subban, plus tôt en deuxième, ont par ailleurs mené au deuxième filet du match de Jokinen.

Subban a conclu sa soirée avec un différentiel de -3, tandis que Markov a affiché -2. Markov termine d'ailleurs avec un différentiel négatif pour une 9e fois à ses 11 derniers matchs. Il affiche un rendement de -9 au cours de cette séquence.

Taylor Pyatt a inscrit l'autre filet des vainqueurs. Le défenseur Matt Niskanen a quant à lui amassé deux aides, pour porter à cinq sa séquence de matchs avec au moins un point (2-5-7).

Bourque débloque

Rene Bourque a assuré la timide réplique des visiteurs, à un peu plus de deux minutes de la fin de la première période. Le gros ailier a ainsi mis fin à plusieurs séquences gênantes : premier point en 14 matchs, premier point de la saison à l'étranger.

Bourque a toutefois dû patienter, puisque le jeu s'est poursuivi après son but, les arbitres croyant que la rondelle n'avait pas pénétré le filet de Marc-André Fleury. La reprise a prouvé le contraire.

Avec ce but, cinq tirs et trois mises en échec, Bourque a représenté une des rares lueurs du Canadien. Il a visiblement compris le message que Therrien lui a envoyé en le reléguant à la passerelle samedi.

Budaj dans la mêlée... générale!

Carey Price a été remplacé par Peter Budaj après le 5e filet des Penguins, sur le 21e tir qu'il recevait. C'est la deuxième fois cette saison qu'un tel scénario se produit.

Budaj a reçu 10 tirs, qu'il a tous bloqués, mais a fait parler de lui pour d'autres raisons. Une mêlée a éclaté en fin de match, près du filet de Fleury, et le Slovaque s'est avancé à sa ligne bleue pour défier à distance son vis-à-vis. Fleury a fini par répondre au soufflet lancé par Budaj, mais les arbitres sont vite intervenus pour empêcher le combat.

À noter

  • Laissé de côté samedi à Toronto, Bourque était de retour dans la formation. Louis Leblanc disputait quant à lui un premier match depuis son rappel. Les deux joueurs remplaçaient George Parros et Joonas Nattinen.
  • À la ligne bleue, les vétérans Alexei Emelin et Raphael Diaz ont été laissés de côté. Blessé au bas du corps, samedi, Douglas Murray est quant à lui revenu dans la formation.

PLUS:rc