NOUVELLES

Canada: taux directeur de la banque centrale inchangé à 1%

22/01/2014 10:38 EST | Actualisé 24/03/2014 05:12 EDT

La Banque du Canada a maintenu mercredi son taux de refinancement à 1%, inchangé depuis septembre 2010, afin d'encourager la relance économique tout en évitant un phénomène déflationniste.

La banque centrale a à peine relevé ses prévisions de croissance économique pour les deux prochaines années.

"La croissance du PIB réel devrait passer de 1,8 % en 2013 à 2,5 % en 2014 et en 2015", a indiqué la Banque du Canada dans un communiqué en prévoyant que "l'économie retournera graduellement à son plein potentiel au cours des deux prochaines années". A l'automne, la banque centrale prévoyait une croissance de 2,3% cette année et de 2,7% en 2015.

Cette révision pour 2015 cache mal les inquiétudes de la Banque du Canada d'un marché de l'emploi peu dynamique et des risques en conséquence d'une inflation finalement trop faible.

Pour éviter le scénario noir de la déflation, le Canada compte sur le dynamisme de l'économie de son voisin américain: "Les États-Unis seront le chef de file dans cette accélération" de l'économie mondiale.

"L'accroissement de la demande aux États-Unis, ainsi que la dépréciation récente du dollar canadien, devraient stimuler les exportations", selon la Banque du Canada.

Les exportations sont depuis plusieurs mois le rare moteur de la croissance canadienne en attendant le relais de la consommation des ménages. Un scénario qui pourrait être aidé, selon les prévisions de la banque centrale, par "un atterrissage en douceur du marché du logement et une stabilisation de l'endettement des ménages par rapport à leur revenu".

mbr/sl/bdx

PLUS:hp