NOUVELLES

Air Canada : surplus au régime de retraite

22/01/2014 11:56 EST | Actualisé 24/03/2014 05:12 EDT

Les pensionnés d'Air Canada n'ont guère entendu parler de surplus ces dernières années, mais Air Canada en a annoncé un mercredi : son régime de retraite, encore déficitaire l'année dernière, affiche un léger excédent, selon des estimations préliminaires.

Le montant de l'excédent en question n'a pas été divulgué par Air Canada, qui affirme par voie de communiqué qu'elle complétera ses calculs d'ici la fin juin.

Le transporteur explique que de nombreux éléments ont contribué à éponger le déficit qui s'élevait l'année passée à 3,7 milliards de dollars :

  • un retour sur les investissements de 13,8 % en 2013;
  • prestations amendées qui ont réduit le déficit de 970 millions de dollars;
  • une contribution de 225 millions de dollars, par Air Canada, pour réduire le déficit.

Air Canada a également réajusté le taux d'intérêt servant à calculer les obligations futures de l'entreprise vis-à-vis de ses pensionnés.

En date du premier janvier, ce taux d'intérêt est de 3,9 %, soit près de 1 point de pourcentage supérieur à celui qui était en vigueur l'an passé. Ce nouveau taux s'explique par la bonification des taux d'intérêt à long terme des obligations, qui constituent un facteur majeur dans le calcul des régimes de retraite à prestations déterminées, comme celui d'Air Canada.

En mars, l'an dernier, le gouvernement canadien avait accordé un délai à Air Canada pour éliminer la dette de son régime de retraite, alors de 4,2 milliards de dollars. Toutefois, du même souffle, le gouvernement fédéral avait imposé des règles plus strictes au transporteur aérien. Par exemple, Ottawa a obligé le transporteur canadien à geler, au niveau du taux d'inflation, l'augmentation de la rémunération de son équipe de direction.

PLUS:rc