NOUVELLES

Un ex-prêtre accusé d'avoir agressé des enfants inuits clame son innocence

21/01/2014 01:53 EST | Actualisé 23/03/2014 05:12 EDT

IQALUIT, Nunavut - Un ancien prêtre accusé d'avoir agressé sexuellement des dizaines d'enfants inuits dans un village reculé de l'Arctique canadien a soutenu, mardi, ne pas avoir commis les actes qu'on lui reproche.

Eric Dejaeger a témoigné pour sa propre défense dans une salle d'audience d'Iqaluit, au Nunavut.

À l'exception des huit accusations auxquelles il a déjà plaidé coupable au début du procès, Dejaeger a soutenu n'avoir posé aucun des gestes horribles dont il est aussi accusé.

Les agressions auraient eu lieu à Igloolik, où Eric Dejaeger a été missionnaire oblat de 1978 à 1982.

Mardi, l'homme de 66 ans a remis en question les souvenirs des nombreuses personnes que la Couronne a appelées à la barre pour témoigner contre lui. Il a assuré avoir entretenu de bonnes relations avec les habitants du village, même s'il parlait à peine leur langue.

Le témoignage de Dejaeger, d'origine belge, devrait se poursuivre mercredi.

PLUS:pc