NOUVELLES

Régimes de retraite  : le maire Labeaume obtient gain de cause

21/01/2014 03:30 EST | Actualisé 22/03/2014 05:12 EDT

Les élus et les syndicats sont ressortis satisfaits du premier forum organisé par le gouvernement Marois sur l'avenir des caisses de retraite. Trois heures et demie auront suffi pour arriver à un consensus.

Le maire Labeaume aura finalement réussi un véritable tour de force. Malgré les doutes émis par ses homologues et les représentants syndicaux concernant l'intérêt de revenir sur les déficits passés, le maire Labeaume a obtenu ce qu'il voulait.

Le projet de loi, qui devrait être déposé dans trois semaines, dispose d'outils pour permettre par la négociation de régler les déficits passés des régimes de retraite.

Une victoire, devant laquelle le maire de Québec dit néanmoins vouloir rester humble. « Dans la loi, pour les Villes qui veulent l'utiliser parce que ce n'est pas mur-à-mur, l'outil pour partager, négocier avec le syndicat 50 /50 les déficits passés sera disponible et ça, c'est majeur », se réjouit-il.

Ce dernier espérait par ailleurs que ce ne soit pas la Commission des relations du travail qui tranche le débat si les négociations achoppent après deux ans de processus. Pour ce faire, il devra plaider sa cause en commission parlementaire lorsque le projet de loi sera étudié.

Les maires des municipalités du Québec pressaient le gouvernement d'adopter une loi au plus vite pour permettre que le déficit des régimes de retraite soit partagé moitié-moitié entre les employés et les villes.

PLUS:rc