NOUVELLES

Mondelez, producteur des biscuits Oreo, ajoute Nelson Peltz à son conseil

21/01/2014 05:28 EST | Actualisé 23/03/2014 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - L'investisseur militant Nelson Peltz ne cherche plus à obtenir une entente entre PepsiCo et Mondelez, après que Mondelez l'eut nommé à son conseil d'administration, mardi.

Mondelez, entreprise qui produit les biscuits Oreo et Chips Ahoy, a fait savoir que cette nomination portait à 12 le nombre de membres de son conseil, ajoutant que M. Peltz figurerait parmi les candidats devant être élus lors de l'assemblée des actionnaires.

M. Peltz, partenaire fondateur de Trian Fund Management, critiquait la performance de l'entreprise depuis sa scission d'avec Kraft Foods, en 2012.

Dans un livre blanc publié au cours de l'été, Trian avait présenté des scénarios pour Mondelez et PepsiCo. Le plan A prévoyait que PepsiCo essaime ses activités dans le secteur des boissons et fusionne sa division de grignotines Frito-Lay avec Mondelez pour donner naissance à un géant des collations. Le plan B prévoyait essentiellement une scission des divisions des boissons et des grignotines de PepsiCo.

Anne Tarbell, porte-parole de Trian, a indiqué mardi que Trian encourageait PepsiCo à mettre à exécution le plan B puisque le géant des boissons gazeuses n'est pas intéressé par le plan A.

Un porte-parole de PepsiCo, dont le siège se trouve à Purchase, dans l'État de New York, a refusé de faire quelque commentaire que ce soit.

En date du 31 mars, M. Peltz détenait une participation de 1,23 milliard $ US dans Mondelez de même qu'une participation de 951,8 millions $ US dans PepsiCo, selon des données soumises à la Securities and Exchange Commission, l'organisme de réglementation et de contrôle des marchés financiers des États-Unis.

PLUS:pc