NOUVELLES

L'état d'urgence décrété à Bangkok

21/01/2014 08:10 EST | Actualisé 23/03/2014 05:12 EDT

Le gouvernement thaïlandais a décrété mardi l'état d'urgence à Bangkok, dont le centre-ville est en partie paralysé par les opposants qui réclament la démission du premier ministre Yingluck Shinawatra, à compter du 22 janvier.

La décision, qui concerne aussi les provinces limitrophes de la capitale, a été annoncée par le vice-ministre de l'Intérieur, Visarn Techateerawat, à l'issue d'une réunion du gouvernement.

L'état d'urgence autorise les services de sécurité à imposer un couvre-feu nocturne, à détenir des suspects sans accusation, à censurer les médias et à interdire les rassemblements politiques de plus de cinq personnes.

Le ministre du Travail a précisé que les autorités n'avaient aucune intention de disperser les rassemblements des opposants, théâtres de plusieurs actes de violence ces derniers jours.

PLUS:rc