NOUVELLES

Les adoptions d'enfants en provenance d'Haïti reprennent au Québec

21/01/2014 03:51 EST | Actualisé 23/03/2014 05:12 EDT

QUÉBEC - Les demandes québécoises d'adoption d'un enfant haïtien peuvent reprendre leur cours normal, quatre ans après le séisme dévastateur de janvier 2010.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a confirmé mardi avoir agréé et retenu deux organismes, soit la «Corporation accueillons un enfant» et «Soleil des nations», où les demandes peuvent être acheminées.

Ces organismes, accrédités en Haïti, devront respecter un quota officiel quant au nombre de dossiers. Les inscriptions sont limitées pour les enfants âgés de 0 à 6 ans, sauf pour ceux qui correspondent à des besoins spéciaux (les frères et soeurs ou ceux qui souffrent d'une incapacité physique ou mentale par exemple) et ceux qui ont été abandonnés ou orphelins.

Québec avait suspendu les procédures après le tremblement de terre de 2010 en raison d'incertitudes quant au contrôle du processus d'adoption.

Une coalition de pays d'accueil avait ensuite été mise sur pied avec le concours du Canada, de la France, des États-Unis et de l'Allemagne, dans le but de mettre en place un cadre législatif et administratif adéquat. Les procédures d'adoption avaient repris graduellement au printemps 2013, ce qui aurait permis d'expérimenter les nouvelles procédures haïtiennes d'adoption.

Le coût de l’adoption en Haïti est estimé à environ 30 000 $, selon le site web du Secrétariat à l'adoption internationale du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. Cette estimation comprend notamment les frais d’inscription auprès de l’organisme d’adoption, le coût de l’évaluation psychosociale, les frais consulaires, d’immigration, de déplacements et de séjour en Haïti.

Haïti impose une liste de conditions pour les personnes qui souhaitent déposer une demande. L’adoption peut être demandée par un couple hétérosexuel marié ou conjoints de fait depuis 5 ans, ou encore par une personne célibataire âgée d'au moins 35 ans.

Les futurs parents ne peuvent avoir plus de 50 ans, sauf lors d'adoption intrafamiliale.

La fiche sur l'adoption en Haïti et sur les autres pays est disponible sur le site Internet du Secrétariat à l'adoption internationale au http://www.adoption.gouv.qc.ca.