NOUVELLES

Le fondateur des Ladysmith Black Mambazo prend sa retraite

21/01/2014 09:37 EST | Actualisé 23/03/2014 05:12 EDT

Joseph Shabalala, fondateur et leader du mythique ensemble vocal zoulou a capella Ladysmith Black Mambazo, a pris sa retraite à l'âge de 73 ans, a annoncé son manager, alors que le groupe sud-africain commence une nouvelle tournée aux Etats-Unis.

"Oui, il prend sa retraite", a indiqué à l'AFP son manager Xolani Majozi. "Mais il n'abandonne pas complètement la musique. A cause de son âge, il a maintenant 73 ans, nous voulons qu'il se relaxe un peu et ne participe plus aux tournées intenses comme celle que les Mambazo entament pour trois mois" aux Etats-Unis.

"Sa santé est bonne, et il a chanté lors du concert d'hommage au président Nelson Mandela au Cap (en décembre) mais nous ne voulons pas le surmener mais qu'il profite des fruits de son dur travail. Il a fait sa part", a-t-il ajouté.

Joseph Shabalala vit à Durban (est) et il a largement assuré la relève puisque outre plusieurs de ses fils, son petit-fils Babuyile, 23 ans, fait partie des douze chanteurs qui continuent de donner des concerts partout dans le monde.

Le groupe tire son nom de sa ville d'origine Ladysmith, Mambazo signifiant "hache" en zoulou, car le groupe à ses origines faisait un malheur lors des concours de chants dans les années 1960 et taillait en pièce ses concurrents.

Il a explosé sur la scène internationale en collaborant à l'album-culte de Paul Simon "Graceland". Récompensé par trois Grammy Awards, les prestigieuses récompenses de la musique populaire américaine, il a produit une cinquantaine d'albums et enregistré avec Stevie Wonder, Ben Harper ou encore Michael Jackson.

Le groupe est de nouveau nominé cette année dans la catégorie World Music.

Le 17 avril, le rideau se lèvera au State Theater de Pretoria pour accueillir une comédie musicale créée par Joseph Shabalala. Lui-même chante depuis l'âge de 25 ans.

clr/cpb/jmc

PLUS:hp