POLITIQUE

Régimes de retraite: Labeaume et Coderre obtiennent ce qu'ils voulaient

21/01/2014 11:13 EST | Actualisé 21/01/2014 11:13 EST
PC

Le gouvernement du Québec déposera en février un projet de loi pour encadrer les négociations sur la restructuration des régimes de retraite, comme le demandaient les municipalités de la province, au premier chef Montréal et Québec.

Au terme de trois heures et demie de discussions avec les Villes et les syndicats lors d'un forum organisé par le gouvernement Marois, la ministre du Travail et de l'Emploi, Agnès Maltais, a affirmé qu'elle avait accepté de devancer le dépôt de son projet de loi.

En décembre, la ministre avait présenté un plan d'action qui devait permettre aux municipalités de conclure des ententes qui doivent pérenniser les régimes de retraite à prestations déterminées. Mme Maltais avait évoqué le dépôt d'un premier de deux projets de loi en mai prochain. Mais Montréal et Québec ont immédiatement réclamé un dépôt beaucoup plus rapide du projet de loi.

Les Villes réclament au plus vite une loi pour permettre que le déficit des régimes de retraite soit partagé moitié-moitié avec les employés.

« Les partenaires nous ont dit qu'ils étaient capables de régler ça plus rapidement, parce que ça fait des années qu'ils en discutent, a-t-elle dit. Alors on a dit : si vous êtes capables de répondre aux questions dont on a besoin plus rapidement, tant mieux. Si on peut solutionner un problème plus rapidement, mon Dieu, tant mieux », a indiqué Mme Maltais après la rencontre, mardi.

La ministre Maltais a précisé qu'au cours des trois prochaines semaines, un comité de travail se penchera sur plusieurs aspects qui pourraient se retrouver dans le projet de loi. On disposera notamment d'outils pour permettre par la négociation de régler les déficits passés des régimes de retraite, comme le demandait le maire de Québec, Régis Labeaume.

À Montréal, les régimes de retraite ont coûté 510 millions de dollars l'année dernière. Les déficits passés totalisent 2,5 milliards de dollars.

INOLTRE SU HUFFPOST

Régis Labeaume en 10 faits saillants