NOUVELLES

JO-2014 - Snowboard - Ils sont attendus: Shaun White, un double pari osé

21/01/2014 06:26 EST | Actualisé 23/03/2014 05:12 EDT

Shaun White a fait le pari de s'envoyer en l'air en half-pipe et en slopestyle à Sotchi et pourrait en cas de doublé olympique faire oublier au public américain l'absence de Lindsey Vonn, l'autre grande vedette "made in USA".

Double champion olympique de half-pipe et huit fois titré aux X Games, White est un ancien roi du slopestyle (cinq victoires aux X Games) qui avait fini par délaisser les modules du "snowpark".

Mais quand le CIO a ajouté le snowboard slopestyle au programme olympique, le Californien a voulu reprendre du service.

Le problème, c'est que dans des sports jeunes et en (r)évolution permanente, une pause de quelques années peut coûter cher. Du coup, l'Américain ne règne plus sur le slopestyle. Le Canadien Mark McMorris, fils d'un homme politique du Saskatchewan, lui a chipé la place.

White a décroché son billet pour les JO en slopestyle la semaine dernière à Mammoth Mountain (USA) malgré une énorme gamelle dans la première des deux épreuves.

"Je n'en avais pas pris une comme ça depuis longtemps mais tout est bien qui finit bien", avait reconnu celui qu'on surnommait la +tomate volante+ au moment de son premier titre olympique en 2006, à 19 ans, pour sa longue chevelure rousse (qu'il n'a plus).

Même dans sa discipline de prédilection, le half-pipe, l'Américain paraît un tout petit peu moins dominateur.

A 27 ans, il reste le plus régulier au haut niveau et son palmarès impressionne toujours autant les juges.

L'an dernier aux X Games, White avait été dominé lors des qualifications par Iouri Podladtchikov mais le Suisse surnommé "iPod" n'avait pu défendre ses chances en finale et l'Américain avait empoché son 6e titre consécutif dans le "SuperPipe" d'Aspen. Et en décembre lors du Grand Prix de Breckenridge, il a vécu sa première défaite half-pipe depuis près de quatre ans (2e derrière Greg Bretz).

A Sotchi, le danger pourrait venir de ses compatriotes Bretz, Danny Davis et Taylor Gold mais aussi de l'adolescent japonais Ayumu Hirano, 15 ans.

"Je ressens cette pression mais ça me motive", dit White.

White: le danger intérieur

Les USA ont remporté 12 des 18 médailles olympiques de half-pipe depuis 2002, dont tous les titres. Avec White et Kelly Clark (30 ans) ou Arielle Gold (17 ans) chez les dames, l'histoire risque de se répéter malgré les ambitions des Européens (Finlande, France, Suisse) et des Australiens et l'éclosion des Japonais et des Chinoises.

La compétition semble plus ouverte en slopestyle, où le Canada pourrait rafler les deux titres avec McMorris ou le Montréalais Sébastien Toutant et Spencer O'Brien chez les dames, concurrencée par l'Américaine Jamie Anderson.

En snowboardcross, la Canadienne Maëlle Ricker disputera ses 4e JO avec l'objectif de défendre son titre mais c'est sa compatriote Dominique Maltais qui sera favorite. Chez les messieurs, l'Américain Seth Wescott voudra faire comme Shaun White en half-pipe et décrocher son 3e titre d'affilée, dans une épreuve a priori très ouverte.

En slalom parallèle (nouveauté olympique) et slalom géant parallèle, ce sont les nations alpines qui sont attendues, comme l'Autriche, l'Italie ou la Slovénie.

bpe/ep/el

PLUS:hp