NOUVELLES

JO-2014 - Ski freestyle: avec un fort accent nord-américain

21/01/2014 07:03 EST | Actualisé 23/03/2014 05:12 EDT

Les débuts olympiques à Sotchi du half-pipe et du slopestyle en ski freestyle devraient se faire avec un fort accent nord-américain.

Aux Mondiaux-2013, Américain(e)s et Canadien(ne)s ont raflé 7 des 12 médailles dans ces deux épreuves (dont 3 des 4 titres) alors que certains de leurs meilleurs éléments, plus centrés sur les X Games ou les étapes du circuit professionnel nord-américain, n'avaient pas fait le déplacement à Voss (Norvège).

En 2011, année où ces deux disciplines ont été ajoutées au programme olympique, les Nord-Américains avaient fait un carton aux Mondiaux de Deer Valley (Utah), avec 9 médailles sur 12.

Aux X Games d'Aspen, où l'on réunit chaque année (sur invitation) le gratin du freeski dans un "pipe" et un "park" plus difficiles qu'aux JO, rares sont ceux qui dominent les Nord-Américains. Depuis 2010, seul le Français Kevin Rolland (deux fois en half-pipe) et la Norvégienne Tiril Christiansen (une fois en slopestyle) y sont parvenus.

Cette mainmise s'est étendue en cet hiver olympique à la Coupe du monde: les deux premiers du classement des Coupes du monde de halfpipe et de slopestyle, chez les dames et les messieurs, sont Nord-Américains.

La mémoire de Sarah Burke

Les noms à retenir sont -côté canadien- les champions du monde 2011 Mike Riddle et Roz Groenewoud, qui auront à coeur de briller dans le half-pipe pour honorer la mémoire de Sarah Burke, leur compatriote et pionnière de leur sport décédée à l'entraînement en janvier 2012 avant les X Games. En slopestyle, Dara Howell et la championne du monde Kaya Turski (qui revient de blessure) vont certainement faire parler d'elles.

Côté Américain, c'est Maddie Bowman, Brita Sigourney, David Wise qu'il faudra notamment surveiller dans le demi-tube. Dans le "park", Nick Goepper, Bobby Brown et Devin Logan seront là pour se faire un nom.

Mais la razzia nord-américaine pourrait être encore plus palpable dans la discipline des bosses. Le Canadien Alexandre Bilodeau et l'Américaine Hannah Kearney, champions olympiques en titre, devront se bagarrer pour conserver leur titre aux dépens des Québécois Mikaël Kingsbury (21 ans) et Justine Dufour-Lapointe (19 ans).

L'Américain Patrick Deenen et les deux autres soeurs Dufour-Lapointe, Chloé et Maxime, se poseront en arbitres dans le champ de bosses et il n'est pas farfelu de penser que les six médailles aillent à des Nord-Américains.

En saut, Américains et Canadiens sont encore largement médaillables dans cette discipline globalement dominée par les Chinois. En skicross, le Canada est la puissance N.1 chez les dames (avec la Suisse) et a de sérieuses chances chez les messieurs alors que les Etats-Unis sont plutôt discrets dans cette épreuve spectaculaire.

USA et Canada ont remporté un tiers des médailles olympiques de l'histoire du ski freestyle (depuis 1992) et les JO-2014 devraient encore amplifier cette tendance.

bpe/ep/jde

PLUS:hp