NOUVELLES

Irak: exécution de 26 hommes condamnés pour "terrorisme" (ministère)

21/01/2014 08:51 EST | Actualisé 23/03/2014 05:12 EDT

Vingt-six hommes condamnés pour "terrorisme" ont été exécutés en Irak, a annoncé le ministère de la Justice mardi, en dépit des appels internationaux à un moratoire sur la mise en oeuvre de la peine capitale dans le pays.

"Le ministère de la Justice a procédé dimanche à l'exécution de 26 (hommes) accusés de crimes liés au terrorisme", a indiqué le ministère dans un communiqué, ajoutant que tous les condamnés étaient de nationalité irakienne.

Le ministère a ajouté qu'il "continuerait à mettre en oeuvre les condamnations prononcées".

"Les 26 personnes (exécutées) avaient commis des crimes terroristes contre le peuple irakien, elles ont été jugées et condamnées, et le verdict a été approuvé par la présidence", a expliqué le ministre de la Justice, Hassan al-Chammari, cité dans le communiqué.

En dépit de nombreux appels en faveur d'un moratoire, au moins 169 personnes ont été exécutées en 2013, selon un bilan établi par l'AFP sur la base de communiqués du ministère et de déclarations de responsables, un record depuis l'invasion américaine de 2003 qui place l'Irak au 3e rang mondial des exécutions, derrière la Chine et l'Iran.

Le 13 janvier, le Premier ministre Nouri al-Maliki a rejeté l'idée d'un moratoire, affirmant que les Irakiens n'accepteraient pas que des assassins puissent rester en vie, et réaffirmant que les exécutions étaient autorisées par la Constitution et par l'islam.

bur-psr/cbo/cco

PLUS:hp