NOUVELLES

Indonésie: arrestation d'islamistes qui préparaient des attentats contre un quartier chaud

21/01/2014 02:09 EST | Actualisé 22/03/2014 05:12 EDT

La police indonésienne a annoncé mardi l'arrestation de deux militants islamistes soupçonnés de préparer des attentats contre un quartier chaud et des postes de police dans la deuxième ville du pays, Surabaya.

Isnaini Ramdhoni and Abdul Majid ont été appréhendés lundi soir dans une station-service de Surabaya, sur l'île de Java. Les enquêteurs ont saisi au domicile de Majid deux bombes artisanales bourrées de clous.

Leurs cibles potentielles comprenaient des postes de police, le quartier de la prostitution de la ville ainsi que des boites de nuit, a précisé le porte-parole de la police nationale, Boy Rafli Amar.

Selon le chef de la police de la province du Java oriental, Unggung Cahyono, les deux hommes sont liés à un groupe "terroriste" de l'île de Sulawesi (nord), les Mujahed de l'Indonésie orientale, dirigé par le militant islamiste le plus recherché du pays, connu sous le nom de Santoso.

L'Indonésie, pays musulman le plus peuplé de la planète, a été précipité dans sa propre "guerre contre le terrorisme" par les attentats de Bali en 2002 (202 morts).

Mais l'archipel n'a pas connu d'attentats majeurs depuis ceux qui ont fait neuf morts en juillet 2009 dans des hôtels de luxe à Jakarta. Les actes terroristes, qui auparavant visaient des étrangers, ont dorénavant des cibles indonésiennes, en particulier la police.

strs-olr/sr/mtp/gab/fmp/fw

PLUS:hp