NOUVELLES

"Bridgegate": l'étoile du républicain Christie faiblit dans un sondage

21/01/2014 04:09 EST | Actualisé 23/03/2014 05:12 EDT

Les ambitions du républicain Chris Christie pour la présidentielle américaine ont été affaiblies par le scandale du "Bridgegate" impliquant certains membres de son équipe, selon un sondage paru mardi.

M. Christie, qui a prêté serment mardi pour son deuxième mandat de gouverneur du New Jersey, est désormais dépassé par la démocrate Hillary Clinton, à 38% des intentions de vote contre 46% pour Mme Clinton, si ces deux fortes personnalités devaient être opposées pour la présidentielle américaine de 2016, selon un sondage de l'université Quinnipiac. Le mois dernier, M. Christie était à 42% et Mme Clinton à 41%.

En novembre, 49% des Américains (contre 31%)pensaient que M. Christie, un gouverneur au franc parler qui a soigneusement construit une image de rassembleur, ferait un bon président. Ils ne sont plus aujourd'hui que 35%, 36% pensant le contraire.

Le scandale du "Bridegate", qui fait l'objet désormais de plusieurs enquêtes, colle au gouverneur depuis le 8 janvier, même s'il aaffirmé qu'il n'était pas au courant. Son ex-chef de cabinet adjointe est accusée d'avoir orchestré en septembre la fermeture de plusieurs voies d'accès au pont George Washington, qui relie le New Jersey à New York, provoquant des embouteillages monstres pendant plusieurs jours, apparemment pour se venger d'un maire démocrate ayant refusé de soutenir M. Christie durant sa campagne.

Ajoutant aux soucis de M. Christie, une autre maire démocrate du New Jersey, Dwan Zimmer, de Hoboken, a affirmé dimanche avoir fait l'objet de chantage financier de la part de la gouverneur adjointe si elle ne soutenait pas un projet immobilier poussé par M. Christie. La gouverneur adjointe Kim Guadagno a formellement démenti avoir conditionné le déblocage de fonds liés à l'ouragan Sandy au projet urbain.

bd/rap

PLUS:hp