NOUVELLES

Offensive contre les Farc en Colombie: 14 guérilleros tués (nouveau bilan)

20/01/2014 12:13 EST | Actualisé 22/03/2014 05:12 EDT

L'armée colombienne a révisé lundi à la hausse le bilan de son offensive militaire menée ce week-end contre les Farc, avec un total de 14 guérilleros tués, alors que les autorités et la rébellion marxiste poursuivent des négociations de paix.

L'opération militaire contre les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) s'est déroulée dans une zone rurale de Tame, une localité de la province d'Arauca, une région frontalière avec le Venezuela, où est particulièrement implantée la principale guérilla.

Sur place, après la levée des corps, le commandant des forces armées colombiennes, Leonardo Barrero, a dévoilé à la presse le nouveau bilan de 14 morts, qui s'établissait la veille à neuf guérilleros tués.

L'attaque principale opérée par l'armée et les forces aériennes a été lancée dimanche matin alors que les rebelles étaient "concentrés dans un campement", ont précisé les autorités militaires dans un communiqué.

Au cours de l'opération, durant laquelle un hélicoptère de l'armée a été touché par des tirs des Farc mais pas abattu, un guérillero a également été blessé et un autre s'est rendu, a-t-on indiqué de même source.

L'offensive militaire survenait après un attentat à la moto piégée attribué à la rébellion qui a fait la semaine dernière un mort et plus d'une vingtaine de blessés dans l'ouest du pays.

Les affrontements entre les autorités colombiennes et la première guérilla du pays se poursuivent malgré l'ouverture il y a 14 mois de pourparlers qui se déroulent en plusieurs phases à Cuba. Ces négociations visent à résoudre le plus vieux conflit d'Amérique latine, qui a fait plusieurs centaines de milliers de victimes.

Alors que les Farc ont observé une trêve d'un mois, qui s'est achevée le 15 janvier, le gouvernement du président Juan Manuel Santos exclut tout cessez-le-feu, avant de parvenir à un accord final, dans le but de maintenir la pression militaire sur la rébellion.

Fondées en 1964, les Farc, issues d'une insurrection paysanne, comptent encore selon les autorités entre 7.000 et 8.000 combattants, essentiellement repliés dans les régions rurales de la Colombie.

pho-an/pz/ai

PLUS:hp