NOUVELLES

Nommer des opposants de l'extérieur dans un gouvernement serait une "plaisanterie" (Assad)

20/01/2014 03:43 EST | Actualisé 21/03/2014 05:12 EDT

Le président syrien Bachar al-Assad a estimé que la nomination d'opposants de l'extérieur dans un futur gouvernement transitoire serait une "plaisanterie", dans une interview exclusive à l'AFP réalisée dimanche à Damas.

"Ils viennent aux frontières pour une demie-heure avant de prendre la fuite, comment peuvent-ils alors devenir membres du gouvernement. Est-ce qu'un ministre peut exercer ses fonctions de l'extérieur? De telles idées sont totalement irréalistes, on peut les considérer comme une plaisanterie", a-t-il indiqué, faisant référence au fait que la Coalition de l'opposition siégeait en Turquie.

sk-ram/tp/sw

PLUS:hp