NOUVELLES

Genève II: Téhéran doit accepter un gouvernement de transition syrien (Londres)

20/01/2014 03:46 EST | Actualisé 21/03/2014 05:12 EDT

L'Iran doit accepter la création d'un gouvernement de transition syrien en préalable à toute participation aux négociations de paix sur la Syrie à Genève II, a indiqué le ministère britannique des Affaires étrangères lundi.

"L'invitation du secrétaire général (des Nations unies Ban Ki-moon) stipule explicitement qu'on ne peut assister à Genève II qu'en souscrivant totalement au communiqué de Genève de juin 2012, appelant à un gouvernement de transition en Syrie", a déclaré un porte-parole du Foreign Office à l'AFP.

"C'est très important que les Iraniens y souscrivent publiquement. J'ai toujours dit que s'ils acceptaient les conclusions de Genève I ils pourraient participer sans problème à Genève II", a souligné le ministre des Affaires étrangères William Hague en arrivant à Bruxelles pour une réunion avec des homologues européens.

Washington, Paris et Londres ont martelé lundi que, pour pouvoir participer à Genève II à partir de mercredi, Téhéran devait accepter le communiqué adopté à Genève le 30 juin 2012 appelant à un gouvernement de transition en Syrie.

Principal allié régional du régime de Bachar Al-Assad, l'Iran a été invité à la table des négociations par le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon lundi.

L'opposition syrienne a menacé de se retirer de la conférence de paix de Genève II si cette invitation était maintenue.

ccr-jk/ros

PLUS:hp