NOUVELLES

Coupe du monde messieurs - Kitzbühel/descente: il faut sauver la Streif, 1er entraînement reporté

20/01/2014 10:53 EST | Actualisé 22/03/2014 05:12 EDT

Le premier entraînement de la descente de Kitzbühel, l'épreuve la plus prisée de la Coupe du monde messieurs de ski alpin, a été reporté de mardi à mercredi sur la Streif, pour préserver la piste en raison des températures trop douces, ont indiqué lundi les organisateurs.

Ces derniers ont mis tout en oeuvre pour que les épreuves de vitesse du Hahnenkamm puissent avoir lieu, en dépit de températures élevées, avec encore six degrés relevés lundi à 16h00.

Un ballet d'une quinzaine d'hélicoptères, mis en place il y a trois jours, a permis de rapporter des dizaines de tonnes de neige sur la partie finale du parcours, en particulier la traverse.

"Ils ont fait un travail formidable. Tout est vert autour", a indiqué à l'AFP Patrice Morisod, entraîneur en chef du groupe de vitesse de l'équipe de France.

Pour le responsable suisse, l'entraînement de mercredi est aussi menacé. Alors qu'un refroidissement est annoncé pour mercredi, il ne resterait alors plus que l'entraînement de jeudi pour valider la descente, samedi.

Afin de ne pas trop endommager la dernière partie de la Steif, les responsables du Hahnenkamm ont décidé de détourner la partie finale du super-G, vendredi, qui empruntera la piste de slalom adjacente. "Cela était déjà arrivé en 1998 pour la descente-sprint disputée en deux manches", a rappelé M. Parisod.

Nouveauté au programme, le super-G, qui reste une course en soi, servira aussi d'épreuve de vitesse pour le super-combiné, dont la manche de slalom est programmée vendredi après-midi.

Jusqu'en 2013, le super-combiné de Kitzbühel, dernière étape à conserver ce privilège, était calculé sur l'addition des temps de la descente et des deux manches du slalom dominical.

Plus longue descente du circuit majeur (4,48 km), la descente de Wengen (Suisse) a été dénaturée samedi. Amputée des 2/5e de son parcours à cause des conditions météo, la descente marathon s'est transformée en descente-sprint.

asc/bvo

PLUS:hp