NOUVELLES

Centrafrique: la communauté internationale promet 500 millions de dollars pour 2014

20/01/2014 08:27 EST | Actualisé 22/03/2014 05:12 EDT

La communauté internationale s'est engagée lundi à débloquer près de 500 millions de dollars pour venir en aide à la République centrafricaine en 2014, ont annoncé l'UE et l'ONU.

Les pays donateurs, réunis à Bruxelles, "se mobilisent totalement pour tenter de mettre fin à la grave crise" humanitaire de la Centrafrique, qui "a été si longtemps oubliée", a déclaré la commissaire européenne à l'aide humanitaire, Kristalina Georgieva.

Le ministre français au Développement, Pascal Canfin, a qualifié de "réussite indéniable" les résultats de la conférence. "Les 496 millions de dollars (365 millions d'euros) vont couvrir 90% des besoins humanitaires pour 2014" et "100% du plan d'urgence des trois premiers mois", a-t-il précisé.

"Cette journée restera peut être comme le tournant qui a permis à la Centrafrique de sortir de la crise", a lancé M. Canfin en faisant également allusion à la décision de l'UE de lancer une opération militaire de sécurisation de Bangui.

La Banque mondiale s'est engagée à hauteur de 100 millions de dollars, l'Union européenne pour 90 millions, la Banque africaine de développement pour 75 millions et la France, premier pays donateur, devrait débloquer 47 millions de dollars.

"La priorité est de lier l'humanitaire au plan global de stabilisation du pays", a déclaré Valerie Amos, secrétaire générale adjointe de l'ONU chargée des affaires humanitaires.

Dans l'immédiat, l'accent est mis sur le soutien aux plus de 900.000 personnes déplacées sur l'ensemble du territoire en raison des violences intercommunautaires, soit 20% de la population.

Quelque 480.000 le sont à Bangui, et 60% d'entre elles sont des enfants, selon l'ONU, qui estime que "plus de la moitié des 4,6 millions de Centrafricains nécessitent une aide immédiate".

40 pays et une vingtaine d'ONG ont participé à la réunion des donateurs.

jri/jlb/jeb

PLUS:hp