NOUVELLES

Vietnam: rassemblement de militants anti-chinois

19/01/2014 12:37 EST | Actualisé 20/03/2014 05:12 EDT

Des militants vietnamiens ont scandé des slogans anti-chinois dimanche lors d'un rassemblement à l'occasion du 40e anniversaire de l'invasion chinoise des Paracels, îles contestées en mer de Chine méridionale.

Des dizaines de militants criant "Hoang Sa (Paracels), Truong Sa (Spratleys) appartiennent au Vietnam!" ont déposé des fleurs devant la statue de Ly Thai To -figure nationaliste et fondateur de Hanoï-, avant d'être dispersés par des centaines de policiers.

"La mémoire des Vietnamiens est vive. Personne ne peut effacer cette mémoire", a commenté l'universitaire Nguyen Quang A.

"Le gouvernement du Vietnam se trouve dans une situation très difficile", a-t-il ajouté, jugeant la forte présence policière "ridicule".

Les ambitions de plus en plus affirmées de Pékin en mer de Chine du Sud a fait augmenter la colère de la population vietnamienne.

Il s'agit de la première manifestation anti-chinoise cette année à Hanoï contre les ambitions territoriales de Pékin.

Mais une quinzaine de rassemblement de ce genre ont été organisées depuis 2011 dans la capitale et à Ho Chi Minh-Ville (sud, ex-Saïgon). Elles ont été parfois tolérées, parfois interdites par le régime communiste.

Le Vietnam et la Chine se disputent la souveraineté des archipels Paracels et des Spratleys dont les fonds sont supposés être riches en hydrocarbures et qui se situent en plein coeur des routes maritimes internationales.

En 1974, plus de 70 soldats vietnamiens avaient été tués lors de l'invasion chinoise des Paracels.

ceb/abd/bap

PLUS:hp