NOUVELLES

Nouvelle-Zélande: séisme de magnitude 6,3 dans l'île du Nord (USGS)

19/01/2014 10:37 EST | Actualisé 21/03/2014 05:12 EDT

Un séisme de magnitude 6,3 s'est produit lundi sur l'île du Nord de Nouvelle-Zélande, secouant des immeubles et entraînant la suspension de liaisons ferroviaires, mais les autorités n'ont rapporté ni victime ni gros dégâts.

Le tremblement de terre, qui s'est produit à 15H52 heure locale (02H52 GMT), avait son épicentre à quelque 115 km au nord-est de la capitale Wellington. L'hypocentre était à la profondeur de 27 km, selon l'institut américain de géophysique (USGS).

La secousse a été ressentie sur les îles du Nord et du Sud. Plusieurs répliques se sont ensuite produites.

Dans la bourgade d'Eketahuna, la plus proche de l'épicentre, quelques vitres se sont brisées mais la police a indiqué ne pas avoir eu connaissance de blessés.

Des photographies sont tombées des étagères et un ballon de rugby "a volé à travers la pièce", a raconté Pam Lochore, la femme de Brian Lochore, légende des All Blacks dans les années 60, depuis leur maison à Masterton, là encore près de l'épicentre.

Une victime de la secousse a été la réplique géante d'un aigle suspendue au plafond de l'aéroport de Wellington pour promouvoir la trilogie du "Hobbit" filmée en Nouvelle-Zélande. L'aigle géant s'est décroché et s'est écrasé sur le sol, sans faire de blessé.

Toutes les liaisons ferroviaires dans la région de Wellington ont été suspendues.

La Nouvelle-Zélande est située sur la "Ceinture de feu" du Pacifique où les plaques continentales entrent fréquemment en collision provoquant une importante activité sismique.

En février 2011, un séisme de magnitude 6,3 dans la région de Canterbury (île du Sud), autour de Christchurch, avait causé la mort de 185 personnes.

cf/ajc/fmp/gab/mpd

PLUS:hp