NOUVELLES

La Russie salue la décision de l'opposition syrienne de participer à la conférence de paix (agence)

19/01/2014 08:59 EST | Actualisé 21/03/2014 05:12 EDT

La Russie salue la décision de l'opposition syrienne de participer la semaine prochaine à la conférence de paix de Genève II, a déclaré dimanche le vice-ministre des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov.

"C'est la bonne décision, nous avons toujours dit qu'il fallait aller à ce forum et entamer un dialogue avec le gouvernement", a-t-il déclaré, cité par l'agence officielle Itar-Tass.

"Nous nous attendions à une telle décision", a-t-il ajouté.

"Le plus important est qu'ils aient établi une délégation pour les représenter", a-t-il estimé. "Actuellement, à ce que nous comprenons, des contacts ont lieu entre différentes organisations et personnalités", a encore dit M. Bogdanov.

La Coalition de l'opposition syrienne, réunie à Istanbul, a accepté samedi, après des semaines d'atermoiements et de pressions occidentales et arabes, de participer à la conférence de paix de Genève II qui s'ouvre mercredi à Montreux en Suisse.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov s'est entretenu dimanche par téléphone avec le Secrétaire d'Etat américain John Kerry au sujet de la préparation de cette conférence, a indiqué un peu plus tard le ministère des Affaires étrangères russe dans un communiqué.

La Russie, fidèle allié du régime de Bachar al-Assad, est à l'origine avec les États-Unis de la proposition de tenir cette conférence de paix, qui doit tenter de trouver une solution politique susceptible de mettre fin à la guerre civile en Syrie, qui a fait plus de 130.000 morts et des millions de réfugiés et déplacés depuis mars 2011.

Sous l'influence de Moscou, le régime syrien avait fait vendredi une série de concessions humanitaires, proposant un "échange de prisonniers" et un plan prévoyant "l'arrêt de toutes les actions militaires" dans la région d'Alep (nord), pour inciter l'opposition en exil à participer à la conférence.

edy/ai

PLUS:hp