NOUVELLES

Chute de béton : intervention sur 47 structures routières

19/01/2014 01:10 EST | Actualisé 20/03/2014 05:12 EDT

Le ministère des Transports du Québec est intervenu sur 47 structures routières « par mesure de précaution », à la suite d'une série d'inspections d'urgence effectuée après la chute d'un bloc de béton sur l'autoroute 40 à Montréal.

En tout, 605 structures de béton présentant des risques d'effritement, surtout des viaducs, ont été examinées par des experts cette semaine, a indiqué dans un communiqué le ministre des Transports, Sylvain Gaudreault.

Le ministre Gaudreault a par ailleurs annoncé que les variations importantes de température déclencheront désormais une série de vérifications sur les structures présentant des risques de chutes de béton. Ces vérifications s'ajoutent à celles déjà réalisées, plusieurs fois par année.

« Le vieillissement de nos infrastructures exige la modification de nos façons de faire afin d'assurer la sécurité des usagers du réseau ainsi que la pérennité de nos installations pour les années à venir », a dit le ministre, ajoutant que Québec investira 2,6 milliards de dollars de 2013 à 2015 pour entretenir les structures routières.

En entrevue à Radio-Canada, le ministre insiste sur le caractère préventif des travaux effectués sur les 47 viaducs.

Le 13 janvier dernier, un bloc de béton est tombé sur le capot d'une voiture qui circulait sur l'autoroute 40, à Montréal. L'accident n'a heureusement fait aucun blessé. D'autres automobiles ont eu des crevaisons en roulant sur les débris qui se trouvaient sur le sol.

Le Québec compte 5314 ponts et viaducs. Il y en a 485 à Montréal. Selon un rapport du ministère des Transports fait en 2012, ces structures ont en moyenne 37 ans et 70 % d'entre elles sont en bon état.

PLUS:rc