NOUVELLES

Ski alpin: Érik Guay quitte le tracé lors de la descente de Wengen

18/01/2014 11:05 EST | Actualisé 20/03/2014 05:12 EDT

WENGEN, Suisse - La Coupe du monde de Wengen, en Suisse, est l'une des rares où le skieur alpin québécois Erik Guay n'est pas monté sur le podium. Il n'a pu changer la donne en descente, samedi, ratant une porte de la célèbre piste Lauberhorn en raison d'un déséquilibre.

L'athlète de Mont-Tremblant s'était pourtant rapproché ces dernières années des trois premières places, se classant huitième en 2012 et quatrième l'année dernière.

Malheureusement, samedi, un déséquilibre au moment de négocier une porte lui a momentanément fait perdre le contrôle et rater la porte suivante, peu avant le deuxième des trois temps intermédiaires.

L'épreuve a par ailleurs été raccourcie en raison de forts vents, ce qui a souri au Suisse Patrick Kueng, qui a remporté sa première victoire en descente en Coupe du monde.

Gagnant du super-G de Beaver Creek plus tôt cette saison, Kueng a négocié le parcours en 1 min 32,66 s pour devancer de 6 centièmes son plus proche adversaire, l'Autrichien Hannes Reichelt, et de 7 centièmes le Norvégien Aksel Lund Svindal.

À sa toute première présence à la Coupe du monde de Wengen, Jeffrey Frisch a été le meilleur Canadien avec une 31e place, en recul de 1,55 seconde sur le vainqueur.

Pour le skieur de Mont-Tremblant, il s'agit de son meilleur résultat sur le cirque blanc depuis son 28e rang obtenu au super G de Kvitfjell, en Norvège, en mars 2012.

Le Britanno-Colombien Manuel Osborne-Paradis a pris le 35e échelon, à 1,66 seconde. Conrad Pridy, 42e, Robbie Dixon, 44e, Morgan Pridy, 53e, et Benjamin Thomsen, 59e, étaient les autres Canadiens en lice.

Du côté des femmes, la descente de la Coupe du monde de Cortina d'Ampezzo a été reportée à dimanche en raison d'un épais brouillard et de fortes chutes de neige dans la station italienne.

Le super-G prévu dimanche sera de son côté repris plus tard cette semaine, Cortina d'Ampezzo accueillant aussi les épreuves annulées de Garmisch Partenkirchen, en Allemagne.

Les Ontariennes Larisa Yurkiw et Julia Roth sont présentement les seules Canadiennes à Cortina, mais Marie-Michèle Gagnon devrait s'y rendre pour le super-G prévu dimanche prochain.

PLUS:pc