NOUVELLES

Selon le député Jean-François Fortin,le Bloc Québécois doit revenir aux sources

18/01/2014 01:01 EST | Actualisé 20/03/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Il est grand temps que le Bloc québécois s'engage dans une démarche de renouvellement pour espérer reconquérir l'électorat à l'occasion du prochain scrutin fédéral, a déclaré le député de Haute-Gaspésie-La Mitis-Matane-Matapédia, Jean-François Fortin.

M. Fortin soutient que la population a clairement réclamé du changement à sa formation politique, en 2011, en choisissant d'élire seulement quatre bloquistes.

Se refusant encore à dire s'il souhaite succéder à son ancien chef Daniel Paillé,le député pense que son parti doit absolument recentrer son message autour du projet de souveraineté.

Aux yeux de ce parlementaire,il faut que le Bloc québécois en fasse la promotion sur une base continue et ce, tant à l'extérieur de la Chambre qu'aux Communes.

Jean-François Fortin estime que sa formation doit «revenir à l'essentiel» et jouer de nouveau le rôle de «porte-étendard de l'indépendance».

D'après lui, ce repositionnement s'impose puisque «la fracture entre le Canada et le Québec ne s'est pas résorbée».

Le député avance qu'à Ottawa, «il n'y a personne qui se tient debout pour le Québec lorsque l'intérêt canadien prime».

Il ajoute que 71 des 75 députés provenant de la Belle Province «font la promotion d'un statu quo constitutionnel, [ce] qui se traduit nécessairement par des reculs pour la nation québécoise».

M. Fortin juge même que le «Québec n'a jamais été aussi mal représenté au sein de la fédération canadienne».

PLUS:pc