NOUVELLES

République tchèque: l'ODS élit un ancien recteur comme nouveau président

18/01/2014 09:33 EST | Actualisé 20/03/2014 05:12 EDT

PRAGUE - La formation politique conservatrice qui a régné pendant longtemps sur la scène politique tchèque a choisi un ancien recteur comme président alors qu'elle tente de se remettre d'un scandale de corruption.

Le Parti démocratique civique (ODS), qui se trouve maintenant dans l'opposition, a annoncé que Petr Fiala avait aisément battu deux autres candidats lors d'un congrès samedi.

L'homme de 49 ans a agi comme ministre de l'Éducation jusqu'en juin, lorsque la coalition de centre droit qui formait le gouvernement sous la houlette du premier ministre Petr Necas s'est effondré en raison d'une série d'allégations de corruption.

M. Fiala remplace M. Necas, qui a été forcé de renoncer à la présidence de son parti après l'arrestation d'une proche collaboratrice avec qui il avait une liaison.

L'ODS a fait les frais de la colère des électeurs lors des élections parlementaires anticipées d'octobre, remportant seulement 7,7 pour cent des voix.

PLUS:pc