NOUVELLES

Deux Américains, un Russe parmi les victimes de l'attentat à Kaboul

18/01/2014 05:12 EST | Actualisé 20/03/2014 05:12 EDT

Deux civils américains ont été tués dans l'attaque d'un restaurant qui a fait 21 morts, dont 13 étrangers, vendredi soir à Kaboul, a annoncé samedi l'ambassade américaine dans la capitale afghane.

Un employé russe de la mission de l'ONU figure également parmi les victimes, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères à Moscou.

Auparavant, les services de la représentante de la diplomatie de l'UE avaient annoncé qu'un policier danois et un ressortissant britannique avaient été tués dans l'attentat.

"L'ambassade américaine confirme qu'au moins deux civils américains figurent parmi les victimes", indique l'ambassade sur son compte Twitter.

L'attaque, revendiquée par les talibans, a visé "La Taverne du Liban", un restaurant du centre de Kaboul prisé par les diplomates, consultants, travailleurs humanitaires et autres représentants de la communauté expatriée qui vit dans la capitale afghane.

Vendredi soir, peu après 19H00 (14H30 GMT), un kamikaze s'est fait exploser devant le restaurant. Profitant de la confusion provoquée par la puissante détonation, deux autres assaillants armés ont réussi à s'introduire dans l'établissement et ont ouvert le feu sur les clients, avant d'être eux-mêmes abattus par les forces spéciales afghanes.

"Les talibans s'en prennent à ceux qui ont de l'espoir pour ce pays, et qui travaillent pour sa réussite", a condamné l'ambassadeur américain, James Cunningham.

"Les actes criminels des talibans ne mèneront qu'à la destruction", a ajouté l'ambassadeur, dont le pays est le principal soutien financier et militaire de l'Afghanistan.

Le fonctionnaire russe de l'ONU a été identifié comme étant V. Sh. Nazarov par le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Le porte-parole Alexander Lukachevitch a souligné, dans un communiqué, que l'attentat "confirmait la montée en puissance de la menace terroriste en Afghanistan" et a appelé la communauté internationale à former un front commun "contre les forces du mal aussi bien en Afghanistan qu'ailleurs dans le monde".

eg/as/ml

PLUS:hp