DIVERTISSEMENT

Guilde des acteurs: <em>Dallas Buyers Club</em> ajoute deux autres honneurs à sa liste

18/01/2014 08:05 EST | Actualisé 20/03/2014 05:12 EDT
Frank Micelotta/Invision/AP
Matthew McConaughey, left, and Jared Leto speak on stage at the 20th annual Screen Actors Guild Awards at the Shrine Auditorium on Saturday, Jan. 18, 2014, in Los Angeles. (Photo by Frank Micelotta/Invision/AP)

Le film «Dallas Buyers Club», du Québécois Jean-Marc Vallée, a poursuivi, samedi, sa petite balade sous les réflecteurs hollywoodiens.

Six jours après avoir été récompensés à la soirée des Golden Globes, Matthew McConaughey et Jared Leto, les deux grandes vedettes du long métrage, ont de nouveau été honorés, cette fois lors de la 20e cérémonie de remise des prix de la Guilde des acteurs, à Los Angeles.

M. McConaughey a mérité la statuette remise au meilleur acteur dans un rôle principal, devançant notamment Chiwetel Ejiofor (Esclave pendant 12 ans) et Bruce Dern (Nebraska), deux des comédiens contre lesquels il bataillera lors de la cérémonie de remise des Oscar, le 2 mars.

«J'ai récemment pu trouver des personnages pour lesquels j'ai pu me placer à leur niveau pour comprendre leur expérience humaine, et ensuite, pour m'enivrer de leurs obsessions. Et ce fut très agréable pour moi», a mentionné M. McConaughey.

Quant à M. Leto, également en lice aux Oscar, il a reçu le trophée pour le meilleur rôle de soutien pour sa performance à titre de patient malade du VIH. Il a été préféré à Michael Fassbender (Esclave pendant 12 ans) et au regretté James Gandolfini (Enough Said), entre autres.

«J'aimerais dédier cet honneur très spécial à tous les gens qui ont perdu la vie en raison de cette affreuse maladie. Aux gens partout dans le monde qui vivent avec le VIH/Sida», a déclaré M. Leto, sans oublier de rendre hommage à James Gandolfini... et à sa mère, «la plus belle accompagnatrice en ville!», a-t-il lancé.

Malgré les triomphes de ses deux vedettes, «Dallas Buyers Club» n'a pas été retenu pour le prix de la meilleure distribution. Le trophée est plutôt allé à «Arnaque américaine» (American Hustle), même si seule Jennifer Lawrence, à titre d'actrice de soutien, avait été mise en nomination pour un honneur, samedi.

Dans cette dernière catégorie, la statuette est d'ailleurs allée à Lupita Nyong'o, pour son rôle de Patsy dans «Esclave pendant douze ans» de Steve McQueen.

L'actrice kenyane, qui est toujours remarquée pour son élégance sur les tapis rouges, a accepté le trophée en racontant le moment où elle a appelé son père après avoir su qu'elle avait eu le rôle.

«Papa, sais-tu qui est Brad Pitt? Je vais jouer dans un film avec lui!, a-t-elle raconté. Il a dit: 'Je ne le connais pas personnellement, mais je suis heureux que tu aies eu le rôle'.»

Par ailleurs, l'Australienne Cate Blanchett a doublé une imposante liste de rivales pour remporter le prix de la meilleure actrice, pour son rôle de Jasmine dans «Jasmine French» (Blue Jasmine). Mme Blanchett a été choisie devant Meryl Streep (Le temps d'un été), Judi Dench (Philomena), Sandra Bullock (Gravité) et Emma Thompson (Sauvons M. Banks).

Votés par les acteurs, les prix de la Guilde font l'objet d'une attention particulière, en prévision des Oscars, dont les nominations ont été annoncées jeudi. Les acteurs formant la plus grande partie de l'académie qui remet les Oscars, ils ont peut-être plus de pouvoir que quiconque dans l'issue de ce prestigieux gala.

Le prix honorifique a été remis à Rita Moreno, maintenant âgée de 81 ans. La carrière de cette actrice, surtout connue pour son rôle dans la comédie musicale «West Side Story», s'est étendue de la télé à la musique en passant les scènes de Broadway.

Dans le volet télévision, Michael Douglas a mérité une deuxième statuette en six jours, recevant le prix du meilleur rôle dans un film ou mini-série pour la télévision, grâce à sa prestation de Liberace dans «Behind the Candelabra». Du côté féminin, ce prix est allé à Helen Mirren, pour son rôle dans «Phil Spector».

Dans la catégorie des séries dramatiques, Bryan Cranston a imité Michael Douglas en remportant l'honneur pour le meilleur rôle masculin pour ses performances dans «Breaking Bad», après être monté sur scène dimanche dernier aux Golden Globes. Sa consoeur Anna Gunn a cependant été oubliée, le prix du meilleur rôle féminin dans une dramatique étant remis à Maggie Smith, vedette de «Downton Abbey».

Les trophées des meilleurs rôles dans des comédies sont allés à Ty Burrell, pour «Modern Family» et Julia-Louis Dreyfuss, pour «Veep».

Enfin, «Breaking Bad», dans le volet des dramatiques, et «Modern Family», au chapitre des comédies, ont reçu les statuettes pour les meilleures performances par un groupe d'acteurs.

INOLTRE SU HUFFPOST

Oscars 2014: Les nommés sont...