NOUVELLES

Rachel Mwanza s'installe à Montréal, autobiographie en poche

17/01/2014 03:16 EST | Actualisé 18/03/2014 05:12 EDT

Le monde a découvert son visage sous les traits de Komona, l'enfant-soldat du film Rebelle, mais c'est pour raconter sa propre vie que Rachel Mwanza a collaboré à l'écriture d'un livre. Une vie d'enfant de la rue dont les souffrances ont parfois été comparables à celles du personnage qu'elle incarne dans le film de Kim Nguyen.

L'autobiographie Survivre pour voir ce jour, coécrite avec le journaliste montréalais d'origine congolaise Mbépongo Dédy Bilamba, raconte comment Rachel a été chassée de chez elle par sa propre grand-mère, qui la soupçonnait d'être une sorcière.

Abandonnée, elle a dû affronter pendant cinq ans la misère et la violence - parfois sexuelle - des rues de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo.

Tout a changé le jour où elle a participé à un casting sauvage et décroché le rôle de Komona dans Rebelle. Depuis, elle a reçu l'Ours d'argent pour la meilleure interprétation féminine au Festival de Berlin, est repartie avec le Jutra de la meilleure actrice à Montréal, et a foulé le tapis rouge des Oscars à Hollywood.

Après être allée promouvoir le livre à Paris, Rachel Mwanza est finalement arrivée à Montréal mercredi. Elle y habitera pendant un an, le temps de poursuivre son alphabétisation.

Elle aurait ensuite l'intention de suivre une formation en théâtre. Elle a plusieurs fois mentionné en entrevue qu'elle aimerait mener une carrière d'actrice et lutter pour améliorer la situation des enfants qui ont connu le même sort qu'elle.

Survivre pour voir ce jour paraîtra au Québec le 23 janvier. Une entrevue de Stéphane Leclair avec Rachel Mwanza sera diffusée lundi à l'émission C'est pas trop tôt.

PLUS:rc