American Apparel a encore frappé. La marque de prêt-à-porter américaine habituée aux polémiques a mis dans la vitrine d'un de ses magasins new-yorkais des mannequins qui sortent de l'ordinaire. Vêtus de sous-vêtements blancs transparents, les mannequins affichent également une pilosité pubienne très développée.

Nos confrères du HuffPost américain racontent que la vitrine, repérée par le site Gothamist, interpelle les passants au point qu'ils mettent en pause leur trajet pour l'observer de plus près et la photographier.

Contacté par le HuffPost américain, un associé de la boutique explique qu'il s'agit de faire voir la "crudité et le réalisme de la sexualité". A moins qu'il ne s'agisse de faire un énième coup marketing. American Apparel est en effet coutumière du scandale qu'elle a intégré à sa stratégie de communication.

A l'automne, un t-shirt avec le dessin d'un vagin (lui aussi très poilu) en période menstruelle avait beaucoup fait parler de lui. En 2012, une campagne de publicité au contenu jugé "sexuellement provocant" avait été interdite outre-Atlantique.

Les mannequins poilus d'American Apparel:

Loading Slideshow...

Loading Slideshow...


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?