NOUVELLES
15/01/2014 12:24 EST | Actualisé 17/03/2014 05:12 EDT

Turquie: trois ans de prison requis contre le policier qui avait gazé la "dame en rouge"

Un procureur turc a requis trois ans de prison contre un policier qui avait aspergé de gaz lacrymogènes une manifestante connue comme la "dame en rouge" lors de la fronde antigouvernementale de juin 2013, a rapporté mercredi la presse turque.

La photo de ce membre des forces de l'ordre arrosant à bout portant cette jeune enseignante, Ceyda Sungur, vêtue d'une robe rouge lors d'une évacuation musclée du parc Gezi d'Istanbul le 28 mai dernier a fait le tour du monde et est devenue un symbole de la répression de ce mouvement par le gouvernement turc.

Le procureur turc a formellement inculpé l'agent de violations des règles d'utilisation du gaz lacrymogène en vigueur dans la police turque et requis sa révocation, a précisé l'agence de presse Dogan.

La date de son procès n'a pas été précisée.

Le mouvement de contestation sans précédent qui a visé le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a débuté fin mai par la mobilisation d'une poignée de militants écologistes hostiles à la destruction annoncée du parc Gezi, un petit jardin public qui surplombe la fameuse place Taksim d'Istanbul.

Leur évacuation musclée a dégénéré en une vague de manifestations qui, dans tout le pays, ont réclamé pendant les premières semaines de juin la démission de M. Erdogan, accusé de dérive autoritaire et de vouloir "islamiser" la société turque.

Leur répression a fait au moins 6 morts, plus de 8.000 blessés et des milliers d'arrestations.

dg-pa/ai

PLUS:hp