DIVERTISSEMENT
15/01/2014 07:41 EST | Actualisé 15/01/2014 07:41 EST

Théodore Chouinard-Pellerin : la jeune révélation de 30 Vies (ENTREVUE)

COURTOISIE

En interprétant Sammy Azoulay, le jeune homosexuel au centre de la première intrigue de la saison hivernale de 30 Vies, Théodore Chouinard-Pellerin, en impressionne plus d’un. Intelligence émotive, naturel désarmant et talent brut sont des qualificatifs qui correspondent parfaitement à ce nouveau visage du milieu artistique québécois.

Fils du peintre Denis Pellerin et de la danseuse-chorégraphe Marie Chouinard, le comédien a été plongé dans l’univers des arts dès son premier souffle. «Il paraît que je dansais avant de marcher. Je suis persuadé que le fait d’avoir des parents artistes m’a influencé dans mon parcours. J’ai grandi dans un monde sensible, à l'écoute, ouvert et porté sur la compréhension des émotions.»

L’automne dernier, Théodore Chouinard-Pellerin a tenté sa chance aux auditions de 30 vies. «C’était seulement ma troisième audition à vie. J’étais très stressé, mais ça s’est bien déroulé. J’avais vraiment envie de jouer dans l’émission, parce que je savais que c’était une expérience très formatrice et que j’aurais la chance de jouer avec plusieurs comédiens de talent, dont Benoit Brière et Benoit McGinnis.»

À 16 ans, l’acteur a finalement décroché son premier rôle important dans la quotidienne écrite par Fabienne Larouche. Musulman non pratiquant et homosexuel, Sammy Azoulay est avant tout un adolescent cultivé, indépendant et doté d’une sensibilité toute en nuances. «C’est quelqu’un de profond, de cultivé, de curieux, mais qui peut aussi être assez rude avec les autres dans sa manière d’agir. Il est sensible et à l’écoute, mais il fait en sorte que les choses se déroulent à sa façon. Il aime avoir le dernier mot.»

En entrevue, Benoit Brière a raconté qu’après le tournage de la scène finale de l’intrigue écrite autour de Sammy, les membres de l’équipe applaudissaient et essuyaient leurs larmes. «Je ne sais pas si les gens réagissaient comme ça parce que c’était merveilleux ou seulement pour souligner la fin du tournage, répond humblement le jeune acteur. Mais la dernière scène était assez intense. C’était un beau moment.»

Bien que l’histoire de son personnage sera bouclée après l’épisode diffusé le 16 janvier prochain, Théodore Chouinard-Pellerin apparaîtra dans le reste de la saison et Sammy continuera d’interagir régulièrement avec son professeur.

Le comédien aura donc l’occasion de côtoyer encore plusieurs semaines Benoit Brière, un acteur pour qui il n’a que de bons mots. «J’ai été impressionné par la façon dont il a abordé tout le monde au départ. Il était très humble, ouvert, amical, sans jugement et sans supériorité malgré toute son expérience. Ça aide énormément de jouer avec quelqu’un comme ça. Chaque fois, il arrive à faire sortir ce qu’il y a de puissant dans le texte. Je le regarde travailler et j’essaie d’apprendre le métier.»

Bien qu’il n’ait pas encore pris de décision officielle quant à son avenir professionnel, le jeune homme affirme que l’univers du théâtre, du cinéma et de la télévision l’attire énormément, que ce soit comme auteur, acteur ou réalisateur. D’ici à ce qu’il fasse son choix, il dit envisager de trouver un agent, question d’ouvrir quelques portes.

L’émission 30 vies est diffusée à Ici Radio-Canada du lundi au jeudi à 19 heures.

À VOIR AUSSI:

Quelles séries regardez-vous en 2014?