NOUVELLES
15/01/2014 06:01 EST | Actualisé 17/03/2014 05:12 EDT

Réfugiés: le PM libanais propose la création de camps en Syrie

Le Premier ministre sortant libanais Najib Mikati a appelé mercredi l'ONU à créer des camps de réfugiés sécurisés en territoire syrien, afin d'alléger la pression sur les pays voisins accueillant les Syriens fuyant le conflit.

"Trois mille réfugiés Syriens entrent chaque jour au Liban, et leur nombre a atteint près du quart de la population du Liban", a affirmé M. Mikati devant une réunion de donateurs à Koweït présidée par le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

"Pour alléger la pression sur le Liban et les pays voisins, j'appelle la communauté internationale à envisager sérieusement la création de camps sécurisés sur le territoire syrien, ce qui permettrait de maintenir ainsi les Syriens dans leur pays", selon lui.

Selon les statistiques de l'ONU, le Liban accueille actuellement le plus grand nombre de réfugiés syriens (905.000), suivi par la Jordanie (575.000), la Turquie (562.000), l'Irak (216.000) et l'Egypte (145.000).

Face à cet afflux de réfugiés, qui met sous pression les infrastructures déjà fragiles du pays, les responsables libanais ont demandé une aide conséquente à la communauté internationale.

En marge de la conférence de Koweït, M. Mikati s'est entretenu avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry, qui a assuré devant la presse que les Etats-Unis admiraient "les efforts visant à former un gouvernement" au Liban.

Tout nouveau gouvernement "ne doit pas constituer une occasion de légitimer une organisation terroriste ou la violence au Liban", a-t-il cependant affirmé, en allusion au Hezbollah chiite soutenu par la Syrie et l'Iran.

M. Mikati a démissionné il y a neuf mois. Un nouveau Premier ministre, Tammam Salam, a été nommé mais n'a jusqu'à présent pas pu former son cabinet en raison des divergences entre le clan pro-syrien emmené par le Hezbollah et celui hostile à Damas.

wak-at/fcc

PLUS:hp