NOUVELLES
15/01/2014 10:19 EST | Actualisé 17/03/2014 05:12 EDT

Pour construire le plafond

Les équipes de F1 devront cette fois s'entendre, après plusieurs essais infructueux. Le plafond budgétaire doit voir le jour en 2015, quitte à l'imposer.

La FIA a convoqué les 11 équipes le 22 janvier à Genève pour jeter les bases du plafond budgétaire qui permettra à toutes les structures de vivre (ou survivre) et à la F1 d'assurer sa pérennité.

Rappelons que la Fédération internationale de l'automobile (FIA) a annoncé en décembre 2013 la mise en place d'un plafond budgétaire en 2015, mais tous doivent s'entendre sur la façon de faire.

C'est un exercice complexe, qui a déjà été abandonné au tournant des années 2010. Toutes les équipes ne vivent pas la même réalité économique, certaines étant liées à des constructeurs automobiles, d'autres non. Les plus riches ne voudront pas trop perdre.

Le plus dur sera de faire l'exercice de la façon la plus honnête possible. Il est en effet facile pour les équipes liées à des constructeurs de faire usage de vases communicants pour cacher des dépenses.

Il est question d'introduire un plafond progressif sur plusieurs années, comme l'ancien président de la FIA Max Mosley avait tenté de faire. Mais sans succès...

Si les équipes ne devaient pas s'entendre, il est possible que la FIA impose en partie ses propres solutions.

La situation, sérieuse, invite à la négociation, tant certains budgets sont mal en point. Selon l'équipe Lotus, la majorité des équipes sont endettées.

La FIA a également invité les entreprises intéressées à proposer leur candidature pour la création d'une 12e équipe qui pourrait faire son entrée en F1 en 2015 ou en 2016. Il en sera question le 22 janvier.

C'est dans le cadre des dernières tentatives d'imposer un plafond que sont nées les équipes HRT (morte en 2012), Catheram et Marussia. Les promesses de pouvoir travailler avec des budgets réduits ne s'étant pas matérialisées, elles souffrent depuis leur naissance d'un manque cruel de ressources techniques et humaines pour le développement des voitures.

Les premiers essais d'hiver 

Les premiers essais de la saison 2015 auront lieu du 28 au 31 janvier au circuit de Jerez, avec les nouvelles voitures. Lotus a déjà prévenu qu'elle ferait l'impasse sur ces essais pour se donner plus de temps de développement.

Les changements techniques sont importants, avec une motorisation totalement nouvelle, et certaines équipes sont en retard dans leur programme. 

« Nous allons garder notre voiture cachée un peu plus longtemps que certaines autres équipes, a indiqué Nick Chester, directeur technique de Lotus. Nous avons décidé que participer aux essais de Jerez n'était pas idéal pour notre programme. »

PLUS:rc