NOUVELLES
15/01/2014 11:31 EST | Actualisé 17/03/2014 05:12 EDT

<em>La Corriveau</em> : parcours littéraire multidisciplinaire

Le Musée national des beaux-arts du Québec accueille mercredi un parcours littéraire multidisciplinaire à l'occasion du 250e anniversaire de la pendaison de « la Corriveau », figure populaire du folklore québécois.

Le spectacle créé par le Printemps des poètes réunira quatre auteures de Québec, Isabelle Forest, Valérie Forgues, Hélène Matte et Sylvie Nicolas venues réciter des textes inspirés du thème de l'enfermement.

Les auteures ont rédigé leurs textes après avoir dirigé des ateliers auprès de femmes incarcérées de l'Établissement de détention de Québec, mentionne Isabelle Forest, directrice artistique du Printemps des poètes.

« J'ai comme voulu établir un dialogue entre les femmes qui étaient incarcérées physiquement et puis, d'amener les ateliers, les diriger vers un aspect de voyage, de rêve, donc un peu pour les libérer par l'esprit. Et aux femmes, auteures professionnelles, ce que j'ai demandé, c'est d'écrire sur le thème de l'enfermement », explique Isabelle Forest.

Les auteures livreront leurs textes depuis les cellules de l'ancienne prison de Québec au MNBAQ.

Les artistes Josée Landry-Sirois, en art visuel et Frédérique Laliberté, en art sonore présenteront également le fruit de leur travail inspiré des textes et des rencontres en milieu carcéral.

Le spectacle gratuit est présenté à compter de 20 h au MNBAQ. L'exposition et la mise en musique demeureront en place jusqu'au 9 février.

PLUS:rc