NOUVELLES
15/01/2014 12:03 EST | Actualisé 17/03/2014 05:12 EDT

Cisjordanie: livraison de sushis à la mode des colonies

Des habitants de l'implantation israélienne sauvage d'Esh Kodesh, dans le nord de la Cisjordanie, ont lancé un service de livraison de sushis afin de changer l'image de leur colonie, rapporte mercredi le quotidien Yediot Aharonot.

Esh Kodesh, une petite colonie non autorisée par le gouvernement, a fait la Une de l'actualité il y a une semaine quand une expédition d'une dizaine de jeunes extrémistes dans le village voisin de Qousra a tourné à l'humiliation: les colons ont été battus, capturés puis livrés à l'armée israélienne par les habitants.

La livraison de sushis a été lancée en décembre par une jeune femme d'Esh Kodesh, peu après la création de chambre d'hôtes dans la colonie, précise le Yediot.

"Nous sommes des pionniers, il n'y a aucun sushi disponible de ce côté de la Ligne verte (qui sépare Israël de la Cisjordanie, NDLR) et il n'y aucune raison pour que les sushis soient réservés aux habitants de Tel-Aviv", a précisé la jeune femme, Maayan Shaar.

Selon elle, l'entreprise rencontre un succès "important dans les localités (colonies) voisines".

La direction des colons s'est désolidarisée la semaine dernière des jeunes d'Esh Kodesh, redoutant que leurs opérations contre la population palestinienne n'aliène l'opinion publique israélienne.

D'autres ont choisi d'apporter leur soutien en incendiant dans la nuit de mardi à mercredi la porte d'une mosquée dans le village palestinien de Deïr Istiya, également dans le nord de la Cisjordanie et en écrivant en hébreu sur le mur d'enceinte "Les Arabes dehors" et "Vengeance pour le sang qui a coulé à Qousra".

Aux yeux de la communauté internationale, toutes les colonies en territoire occupé sont illégales, qu'elles aient été ou non autorisées par Israël.

mib/jlr/sst/fcc

PLUS:hp